Kylian Mbappé a informé le PSG, lundi 12 juin, qu'il ne comptait pas activer la clause lui permettant de prolonger son contrat d'un an.
Le club de la capitale n'envisage pas de laisser l'attaquant de 24 ans partir libre à la fin de son bail, qui prend donc en 2024.
Si un terrain d'entente n'est pas trouvé d'ici au 31 juillet, les dirigeants parisiens pourraient se résoudre à le mettre sur le marché.

C'est un dossier que le PSG ne s'attendait pas à gérer dans l'urgence. Un an après sa prolongation surprise, alors qu'on l'annonçait déjà sous les couleurs du Real Madrid, Kylian Mbappé a lâché une bombe sur le marché des transferts. Le capitaine des Bleus a informé, lundi 12 juin, par courrier, le club parisien qu'il n'activera pas son année optionnelle pour la saison 2024-2025, comme le lui permet jusqu'au 31 juillet une clause présente dans son contrat, rapportent plusieurs médias, dont L'Équipe. Autrement dit, le bail actuel de "KM" prendra fin le 30 juin 2024. À cette date, il s'en ira libre - et donc gratuitement - de Paris. 

Mais le club de la capitale ne l'entendrait pas de cette oreille. Selon le Telegraph, le choix de l'attaquant de 24 ans a fortement choqué et déçu du côté de La Factory, le siège du PSG. Les champions de France seraient "agacés", dit-on, par ce qui est ressenti comme "un coup de pression", alors que Doha, en quête d'un successeur à Christophe Galtier, fait tout pour construire une équipe autour de lui. Le timing serait aussi mal perçu, puisque les deux parties discutaient d'une nouvelle prolongation de longue durée. Le club parisien aurait même proposé au champion du monde 2018 de l'épauler, en investissant massivement dans sa fondation KM7.

Un prix déjà fixé en cas de départ ?

Or, désormais, les cartes sont rebattues. Un départ de Kylian Mbappé, qui a confirmé qu'il "honorera" son contrat, qui court jusqu'à l'été 2024, priverait Paris, en plus du vide laissé par le meilleur buteur de son histoire, d'une somme colossale que lui assurerait un transfert. Dans ces conditions, les dirigeants parisiens, qui espéreraient toujours le convaincre d'activer sa clause, envisageraient de le vendre cet été. Ils pourraient lui couper l'herbe sous le pied en échange d'une belle rentrée d'argent. Selon le New York Times, le PSG n'aurait pas l'intention de brader l'international français, recruté 180 millions d'euros à l'AS Monaco en 2017. La mise à prix se fera à un montant supérieur à 200 millions de dollars (185 millions d'euros).

Reste à savoir qui sera prêt à mettre autant d'argent sur la table, alors qu'il ne reste qu'une année de contrat à Kylian Mbappé. En tout cas, cela ne refroidit pas la presse espagnole, qui a relancé l'hypothèse d'une arrivée imminente au Real Madrid. Il y a quelques jours, le président Florentino Pérez avait répondu par l'affirmative à un supporter lui demandant s'il allait signer le natif de Bondy. "Oui, oui... mais pas cette année", avait-il nuancé, dans un sourire. Peut-être a-t-il changé d'avis depuis...


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info