La commission de discipline de la Ligue de Méditerranée de football a ouvert un dossier pour suspicion de fraude concernant le match Arles-FC Septèmes, le 8 mai.
La rencontre de Régional 2 s'était conclue sur le score de 22-1.

La Ligue de Méditerranée de football a tranché : quatre jours après la rencontre entre Arles-FC et Septèmes, dimanche 8 mai, laquelle s'est achevée sur le score de 22-1, l'instance a ouvert un dossier pour suspicion de fraude. Le résultat est également gelé, a expliqué à l'AFP une source proche du dossier.

Un rapporteur a été nommé, qui va désormais procéder à une enquête et à des auditions. L'arbitre du match, ainsi que le délégué et des dirigeants des clubs concernés, devraient être entendus. La procédure devrait durer "environ un mois". Autre conséquence pour ce championnat : le fait que le score ait été gelé implique que la dernière journée, qui se dispute ce week-end, ne permettra pas de connaître le club promu.

"On voulait terminer la saison honorablement"

Le résultat du match de dimanche a particulièrement attiré l'attention car, en plus de son ampleur, il a permis à Arles de reprendre la première place du championnat de R2, le septième échelon du football français, à la réserve de Martigues, qui était jusque-là en tête à la différence de buts. Or, seule la première place permet d'accéder au championnat de Régional 1.

Selon plusieurs témoignages, l'équipe de Septèmes était composée de membres de l'équipe réserve, "voire de l'équipe 3" et son gardien était un joueur de champ. L'entraîneur a également joué, ainsi qu'un autre éducateur de plus de 50 ans.

"La logique aurait voulu que l'on prenne 30 ou 40 buts", a déclaré lundi, au quotidien La Provence, Salah Nasri, président du FC Septèmes. "On voulait terminer la saison honorablement, sans déclarer forfait et ainsi conserver l'éthique du championnat", a-t-il ajouté, évoquant la nécessité de réquisitionner la réserve parce que les joueurs de son équipe étaient "démobilisés" en cette fin de saison et n'avaient pas voulu faire le déplacement à Arles.


TG avec AFP

Tout
TF1 Info