REPORTAGE - Cet atelier du Périgord met en selle les plus grands champions d'équitation au monde

par La rédaction de TF1info | Reportage : Yaël Chambon, Nicolas Forestier
Publié le 10 décembre 2023 à 17h54

Source : JT 13h WE

Les tanneries de Chamont équipent la moitié des dix plus grands champions d'équitation dans le monde.
La marque a opté pour des matériaux modernes plus légers, et un tannage sans produit chimique.
TF1 av visité leurs ateliers en Dordogne.

On la verra aux Jeux Olympiques de 2024 : cette selle fabriquée dans un atelier du Périgord est réputée dans le monde entier. Les tanneries de Chamont (Dordogne), fabriquent une selle dont la structure habituellement en bois et en fer a été remplacée par un arçon en carbone et en kevlar. Elle pèse seulement huit kilos et retrouve sa forme initiale lorsqu'on la retire.

Cet atelier équipera pour les prochains JO le Français Kevin Staut, champion olympique par équipe en 2016. Et le succès de la tannerie dépasse largement les frontières de l'Hexagone : "Toutes les selles que vous voyez ici sont exportées partout dans le monde", indique le directeur de l'atelier, Boris Ladoues, dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Un tannage sans produit chimique

L'autre savoir-faire qui fait la qualité de ces équipements est le tannage du cuir, entièrement sans produit chimique : "On est quasiment les derniers résistants en France : il n'y a plus que deux tanneries qui tannent aux tannins naturels", explique dans l'atelier Olivier Donnary. Après dix jours dans les cuves, le cuir sèche à l'air libre : "On prend le temps de travailler nos cuirs."

Les selles sont faites sur mesure pour chaque cavalier. Parmi les dix plus grands champions au monde, la moitié est équipée de ces selles "made in Périgord".


La rédaction de TF1info | Reportage : Yaël Chambon, Nicolas Forestier

Tout
TF1 Info