REVIVEZ - Ligue 1 : PSG-OL (5-1) : le PSG atomise l'OL

Adrien Chantegrelet
Publié le 13 décembre 2015 à 23h25
REVIVEZ - Ligue 1 : PSG-OL (5-1) : le PSG atomise l'OL

DEMONSTRATION – Le PSG s'est largement imposé face à l'Olympique Lyonnais en clôture de la 18e journée de Ligue 1 (5-1). Ibrahimovic et Di Maria ont notamment été les grands bonhommes de la soirée dans le camp parisien.

L'Olympique Lyonnais connaissait l'ampleur du défi qui l'attendait, en se déplaçant au Parc des Princes. Il n'a pas été déçu du voyage. Face au rouleau compresseur parisien, le club d'Hubert Fournier a pris une véritable gifle en clôture de la 18e journée de Ligue 1 en encaissant cinq buts ce dimanche soir. Le duo Ibrahimovic – Di Maria a notamment fait souffrir une équipe rhodanienne largement décimée et privée de plusieurs cadres (Valbuena, Lacazette, Umtiti...)

Avec trois passes décisives, Angel Di Maria régale ses partenaires

Les Parisiens ont rapidement donné le ton de la rencontre en plantant deux banderilles dans le premier quart d'heure par l'intermédiaire d'Ibrahimovic (11e), le Suédois a profité d'une relance totalement ratée de Yanga Mbiwa pour tromper Lopes, et d'Aurier (16e), parfaitement servi par Di Maria sur coup franc. Le PSG déroulait son football et toutes les conditions semblaient réunies pour que les partenaires de Bedimo passent une soirée cauchemar. Mais ça, c'était avant que Kevin Trapp ne remette l'OL dans le match en commettant une nouvelle boulette sur une frappe lointaine de Jordan Ferri. Coupable d'une grosse erreur d'appréciation, le gardien allemand a tenté de boxer la frappe du milieu de terrain lyonnais pour finalement la dévier dans ses propres buts (24e).

A LIRE AUSSI >> Mais quand va donc rejouer Javier Pastore, encore absent face à Lyon ?

Cette erreur sera finalement sans conséquences pour les hommes de Laurent Blanc, qui ont repris le fil de la partie au retour des vestiaires. Après avoir connu un important déchet technique en fin de première période, les Parisiens ont finalement retrouvé des couleurs grâce à l'intenable Angel Di Maria, double passeur décisif en seconde période. La première pour Edinson Cavani, auteur d'un geste peu académique du tibia, mais terriblement efficace (61e), l'autre pour Lucas à la conclusion d'un contre parisien emmené à la vitesse de  l'éclair en toute fin de rencontre (90+1). Entre-temps, l'inévitable Zlatan Ibrahimovic avait pris le temps d'aggraver le score en provoquant et en convertissant un nouveau penalty qui lui permet d'asseoir sa domination en tête du classement des buteurs (14 buts). L'addition est lourde pour l'OL, mais elle reflète l'écart de niveau entre les deux équipes et les 22 points de différence au classement. Toujours invaincu en Ligue 1, le PSG, 17 points d'avance sur Angers, son dauphin, est plus que jamais inarrêtable cette saison. En tout cas sur la scène nationale.

Live Blog PSG-OL
 

Si vous ne voyez pas le live s'afficher correctement, cliquez ici


Adrien Chantegrelet

Tout
TF1 Info