REVIVEZ - Real Madrid-Atlético de Madrid (3-0) : d'un triplé, Cristiano Ronaldo fait faire un grand pas à son équipe

La rédaction de LCI
Publié le 2 mai 2017 à 21h42, mis à jour le 3 mai 2017 à 14h58
REVIVEZ - Real Madrid-Atlético de Madrid (3-0) : d'un triplé, Cristiano Ronaldo fait faire un grand pas à son équipe

CHAMPIONS LEAGUE - Le Real Madrid de Zinedine Zidane a fait un énorme pas vers la finale. Mardi soir, à l'occasion de la demi-finale aller face à l'Atlético, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont dominé les Colchonéros grâce notamment à leur leader d'attaque, auteur de tous les buts "merengues".

Ils n'ont rien pu faire face au réalisme du Portugais. Ce mardi soir, les Colchonéros ont été sèchement battus par les coéquipiers de Cristiano Ronaldo. Auteur d'un triplé, ce dernier a été performant - une fois de plus - dans un match à fort enjeu. Les joueurs de l'Atlético de Madrid ont eu quant à eux bien du mal à exister dans cette rencontre dominée outrageusement par leurs rivaux madrilènes. 

S'il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué - jurisprudence PSG oblige - le Real Madrid semble toutefois bien parti pour participer à sa troisième finale de Ligue des Champions en quatre ans. Une performance rare. En attendant le match retour, programmé le 10 mai prochain, revivez les moments forts de la victoire madrilène ci-dessous : 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

C'est terminé ! Le Real Madrid prend une (très) grosse option sur la qualification en s'imposant 3-0 face à son rival madrilène. Homme du match, Cristiano Ronaldo a inscrit un triplé.  

3 minutes de temps additionnel. 

L'Atlético n'y est vraiment plus. Marcelo centre sur Modric qui contrôle et enchaîne par une volée puissante. Ca frôle le cadre. 

TRIPLÉ DE RONALDO !!! 3-0 pour le Real, la messe est dite. Après un magnifique débordement, Vázquez centre au ras-du-sol pour l'inévitable Portugais qui contrôle et crucifie Oblak tranquillement du pied droit.  

Dans les tribunes, les supporters du Real chambrent en criant "olé" à chaque passe des blancs. 

Il reste une grosse dizaine de minutes avant la fin de la rencontre. 

Après un joli numéro sur le côté gauche, Asensio centre fort dans la surface. Vázquez reprend en une touche mais ne parvient pas à cadrer. 

Les Colchonéros sont sonnés. Ils doivent pourtant impérativament partir à l'abordage pour inscrire ce but à l'extérieur si important en vue du match retour. 

Benzema laisse sa place à Lucas Vázquez.

BUUUUUUUUT DE RONALDO ! 2-0 pour le Real ! Touché par Marcelo à l'entrée de la surface, Benzema décale habilement pour CR7 qui envoie un missile en demi-volée. Oblak ne peut que constater les dégâts. 

ET l'AS MONACO NON ? 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Le jeu se concentre principalement au milieu de terrain. Les fautes s'accumulent des deux côtés mais les occasions se font rares... 

Côté Atlético, Carrasco laisse sa place à Correa. 

Deuxième changement pour le Real. Asensio remplace Isco. 

Touché sur la gauche, Benzema ne parvient pas à choisir entre un centre et une frappe et envoie le ballon dans les tribunes. 

Grosse faute d'Isco sur Koke. L'arbitre ne sort pas de deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion pour le maestro du Real. 

Côté droit, Isco se joue de ses adversaires grâce à des dribbles chaloupés de haute-voltige. Il centre mais ne parvient pas à toucher un partenaire dans la surface.

Les Colchonéros attaquent sans relâche mais peinent à entrer dans la surface adverse. Koke enclenche une frappe à l'entrée des 16m50 mais c'est complètement dévissé. 

Double changement pour l'Atlético. Décevant, le Français Kevin Gameiro est remplacé par Fernando Torres. Saul laisse sa place à Gaitán.

Frappe forcée de Carrasco qui s'envole loin des cages gardées par Navas. 

Nacho obtient un bon coup-franc pour le Real après une belle percée sur le côté droit. Mais les joueurs de l'Atlético parviennent à repousser le ballon loin de leur surface. 

Carton jaune pour Isco.

Blessé, Carvajal a cédé sa place à Nacho qui occupera donc le flanc droit de la défense du Real. 

Le match reprend. 

On ne le répétera jamais assez, mais tout peut arriver dans un match de football... 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

LA STAT' QUI TUE

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

FIN DE LA 1E MI-TEMPS. Le Real mène grâce à Ronaldo face à des Colchonéros dépassés qui auraient toutefois pu revenir dans la partie à deux reprises.  

Carvajal reste au sol. Il ne reprendra pas. 

Corner après un beau débordement de Marcelo. La tension est palpable dans la surface entre Ramos et ses adversaires qui se bousculent dans le dos de l'arbitre. Le corner ne donne rien. 

Deux corners successifs pour l'Atlético. Mais cela ne donne rien. Plus que cinq minutes à jouer dans cette première mi-temps, totalement dominé par les hommes de Zizou. 

L'Atlético tente de construire mais le Real reste en bloc. Impossible de passer (pour le moment). 

PLÉBISCITE


Les deux latéraux sont, il est vrai, très performants cette saison 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Sur un coup-franc de Griezmann, Godin reprend le ballon du bout du pied. Ca passe au-dessus.  

NOUVELLE OCCASION POUR LE REAL ! Après un magnifique échange avec Isco, le Portugais parvient à centre sur son compère d'attaque Benzema. Avec audace, le Français tente un retourné acrobatique qui frôle la cage. 

Modric est retenu par Koke sur une contre-attaque du Real. Carton jaune pour le joueur de l'Atlético. 

Après un centre repoussé par Oblak, Modric récupère, percute et enclenche une frappe vicieuse... qui rase les montants. 

ERREUR D'ARBITRAGE ?


Il faudra scruter de plus près les images du but madrilène. 

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Nouvelle occasion pour le Real décidément très porté vers l'avant ! Benzema frappe en première intention après un centre venu de la droite. C'est capté sans difficultés par Oblak. 

L'Atlético réagit ! Touché en profondeur dans la surface, Gameiro se heurte à la très bonne sortie de Keylor Navas. 

Quel arrêt d'Oblak ! Sur une tête de Varane, monté sur un énième corner, le gardien de l'Atlético se couche parfaitement et détourne en corner. Dans la foulée Isco tire à l'extérieur de la surface mais son tir est capté par Oblak.

Alors que l'on approche du quart d'heure de jeu, le Real domine outrageusement les débats. Sonnés, les coéquipiers de Griezmann peinent à exister. 

CR7

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

BUT DE CRISTIANO RONALDO !! Sur un corner mal repoussé, Sergio Ramos récupère le cuir côté droit. Son centre est repoussé mais Casemiro remet le ballon dans le tas. En renard de surface, CR7 inscrit le premier but de la rencontre. 1-0 pour le Real ! 

GROSSE OCCASION POUR LE REAL ! Carvajal crochète et entre dans la surface après une bonne "une-deux" avec Isco. Le latéral frappe de l'extérieur du pied mais le gardien repousse sur Benzema... qui n'arrive pas à scorer. 

Première frappe de CR7 après une bonne séquence du Real mais elle s'envole dans les nuages. 

Les blancs tentent de faire tourner le ballon mais les joueurs de l'Atlético exercent un fort pressing, comme à leur habitude. 

La rencontre démarre.  

Les joueurs entrent sur la pelouse dans une ambiance survoltée. La musique de la Ligue des Champions retentit.  

Le match commence dans cinq minutes. L'entame risque d'être musclée. 

Quand le derby madrilène devient un clasico de la Ligue des Champions. Ce mardi, le Real Madrid retrouve son adversaire malheureux des finales 2014 et 2016 , qui n’est autre que son voisin, l’Atletico, pour une demi-finale au fort parfum de revanche.

Sur le papier, les hommes de Zinedine Zidane font figure de favoris, d’autant qu’ils jouent à domicile. Alors que les clubs se rencontrent pour la 4e fois en quatre saisons en C1, le Real s’est toujours imposé. Ronaldo et les siens ont l'occasion de faire un pas de plus vers le doublé, qu'aucun tenant du titre n'a réussi depuis 1990 et l’exploit du Milan AC.

Mais les coéquipiers d’Antoine Griezmann auront à coeur de déjouer la lois des séries et d’oublier la douloureuse défaite aux tirs au buts, en finale, l’an dernier. Le coach des Merengue se fait d’ailleurs méfiant :  "Cela fait quatre ou cinq ans qu'ils sont très bons et ils s'améliorent chaque année. C'est une équipe qui nous met à chaque fois en difficulté". Pour preuve, en Liga, l'Atlético n'a perdu qu'un match au cours des 10 dernières oppositions avec le Real. Et la dernière en date, le 10 avril dernier, s'est conclue par un nul (1-1).


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info