Robert Marchand, le doyen des cyclistes, s'est éteint à l'âge de 109 ans

Publié le 22 mai 2021 à 12h25, mis à jour le 22 mai 2021 à 12h30

Source : JT 20h Semaine

AU REVOIR - Le mythique cycliste amateur Robert Marchand est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 109 ans. La Fédération française de cyclisme, ainsi que le PCF, pour lequel il s'est engagé toute sa vie, lui ont rendu hommage.

Amoureux du vélo et cycliste amateur spécialiste des records de vitesse, le super-centenaire Robert Marchand est décédé à l'âge de 109 ans, a annoncé samedi la maire de Mitry-Mory (Seine-et-Marne), où il coulait une paisible retraite. "C'est avec une énorme tristesse que nous apprenons la disparition de notre ami, camarade et champion Robert Marchand à l'âge de 109 ans. Repose en paix mon ami et merci pour tous les rêves que tu as fait vivre !", a écrit Charlotte Blandiot-Faride, la maire PCF de Mitry-Mory, dans un message sur Facebook.

"Robert Marchand, doyen des cyclistes, nous a quitté la nuit dernière à l’âge de 109 ans. La Fédération française de cyclisme tient à lui rendre aujourd’hui un vibrant hommage et adresse à ses proches toutes ses condoléances", tweete quant à elle la Fédération.

Une carrière de cycliste amateur née à la soixantaine passée

Né le 26 novembre 1911 à Amiens, Robert Marchand a vécu sa vie comme une épopée. Après avoir renoncé, dans sa jeunesse, à une carrière de cycliste professionnel, il a exercé divers métiers, de sapeur-pompier à planteur de canne à sucre. La célébrité est finalement arrivée sur le tard quand, la soixantaine passée, il a réenfourché sa bécane, en tant que cycliste amateur.

Devenue une véritable mascotte, il a enchaîné les records à un âge canonique : record de l'heure des plus de 100 ans, puis des plus de 102 ans et 105 ans, titre de champion du monde de cyclisme sur route des plus de 105 ans, sous le maillot jaune et violet de L'Ardéchoise, course locale très populaire. Le 4 janvier 2017, pour son record inédit dans la catégorie des plus de 105 ans, sa notoriété avait convaincu certaines chaînes de télévision de diffuser en direct ses 92 tours de piste au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, soit plus de 22,5 kilomètres.  "Je croyais que j'avais encore des kilomètres à parcourir, j'aurais pu aller plus vite", a-t-il lancé, à peine essoufflé, à la nuée de journalistes suivant son exploit.

Il y a deux ans encore, et malgré la retraite sportive qu'il avait annoncée quelques mois auparavant et la contre-indication de son médecin, le passionné avait de nouveau enfourché sa bicyclette pour fêter son 107e anniversaire. Il avait alors réalisé une promenade de 20 kilomètres à vélo en Ardèche. 

Robert Marchand fête ses 107 ans à bicyclette !Source : JT 13h Semaine

Une hygiène de vie saine et une fidelité ad-vitam au Parti communiste

L'homme, reconnaissable à sa carrure menue, son 1,50 m et son rire communicatif, avait conservé une saine hygiène de vie : "du sport", "beaucoup de fruits et légumes", "pas trop de café", "pas de cigarettes" et "très peu d'alcool". Certainement le secret de sa longévité. "Dans ma vie, j'ai usé de tout, mais je n'ai abusé de rien", affirmait-il en 2017 à C l'hebdo, diffusé sur France 5.

Il a également été engagé sa vie durant à la CGT et au Parti communiste français. Ce samedi, le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel, lui a rendu hommage sur Twitter. "Il était pourtant inépuisable. À 108 ans, il continuait de relever tous les défis sur son vélo et nous faisait rêver. Il avait connu la grippe espagnole, la Première puis la Seconde Guerre mondiale... Ami et camarade, cher Robert Marchand, repose en paix", écrit-il.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info