Le footballeur Christian Atsu a été retrouvé mort, samedi 18 février, sous les décombres, 12 jours après le séisme qui a frappé la Turquie.
L'international ghanéen, qui évoluait à Hatayspor, avait été annoncé sain et sauf par erreur au lendemain du tremblement de terre.
Un dernier bilan, toujours provisoire, fait état de plus de 40.000 morts.

Il n'y a plus le moindre espoir pour Christian Atsu. Alors qu'il était porté disparu depuis le séisme meurtrier qui a dévasté la Turquie et la Syrie voisine, lundi 6 février, faisant plus de 40.000 morts selon un dernier bilan, il a été retrouvé sans vie, 12 jours plus tard, sous les décombres, a annoncé, samedi 18 février, son agent cité par l'agence privée turque DHA. "Christian Atsu est malheureusement décédé. On retire encore ses affaires. Son téléphone a aussi été retrouvé", a affirmé Murat Uzunmehmet. 

Une triste nouvelle confirmée par Nana Sechere, un autre de ses représentants. "C'est avec le cœur le plus lourd que je dois annoncer que, malheureusement, le corps de Christian Atsu a été retrouvé ce (samedi) matin", a-t-il écrit sur Twitter. "Nous ne t'oublierons pas, Atsu. Que la paix soit sur toi, belle personne. Il n'y a pas de mots pour décrire notre tristesse. Reposez en paix", a réagi le club d'Hatayspor, où l'international ghanéen de 31 ans (65 sélections) évoluait depuis le mois de septembre. 

Selon les médias turcs, l'attaquant des Black Stars, passé par Porto, Chelsea et Newcastle - qui lui ont rendu hommage dans la matinée -, a été sorti des gravats de la résidence Rönesans, une tour de 12 étages, qui s'est effondrée lors du tremblement de terre qui a secoué Antakya. Le promoteur de cet immeuble de luxe, présenté comme "un coin de paradis" et transformé en ruine, où 800 personnes seraient ensevelies, a été arrêté à l'aéroport d'Istanbul, le 11 février dernier. Selon l'agence Anadolu, ce dernier tentait de quitter la Turquie pour rejoindre le Monténégro, avec une somme importante d'argent sur lui. 

Annoncé sain et sauf par erreur

"Je présente mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Je voudrais profiter de cette occasion pour remercier tout le monde pour leurs prières et leur soutien", a poursuivi son agent ghanéen. "Je demande que, pendant que nous prenons les dispositions nécessaires, chacun respecte l'intimité de la famille pendant cette période très difficile." "Le frère aîné et la sœur jumelle de Christian Atsu, ainsi qu'un attaché d'ambassade, étaient présents sur le site au moment où le corps a été récupéré", a précisé le ministère ghanéen des Affaires étrangères, informant par l'ambassade du Ghana en Turquie.

Un clan, aujourd'hui meurtri et endeuillé, à qui rien n'aura été épargné, après que Christian Atsu, qui évoluait à Hatayspor (D1 turque) depuis septembre, ait été annoncé sain et sauf par erreur au lendemain du séisme. Cette information, révélée par un porte-parole de son club et corroborée par l'ambassade ghanéenne en Turquie et la Fédération ghanéenne de football (GFA), s'était par la suite avérée inexacte. Malgré cette fausse joie, les proches du meilleur joueur de la CAN 2015 attendaient fébrilement une heureuse nouvelle. Malheureusement, celle-ci n'arrivera jamais. 


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info