Tennis : retraite à 25 ans pour la n°1 mondiale Ashleigh Barty

Julien Moreau
Publié le 23 mars 2022 à 10h55
Ashleigh Barty tenant le trophée de gagnante de Wimbledon après avoir remporté son match de simple dames contre la Tchèque Karolina Pliskova.

Ashleigh Barty tenant le trophée de gagnante de Wimbledon après avoir remporté son match de simple dames contre la Tchèque Karolina Pliskova.

Source : AELTC / JED LEICESTER / AFP

L'Australienne Ashleigh Barty a annoncé sa retraite alors qu’elle était numéro un mondiale.
Impériale lors du dernier Open d’Australie, elle était en pleine possession de ses moyens.
Comme Naomi Osaka, Ashleigh Barty se plaint d’une fatigue mentale qui s’accumule au fil des années.

Une décision qui a surpris le monde du tennis. L’Australienne Ashleigh Barty, numéro un mondiale, a annoncé dans un message vidéo posté sur Instagram, ce mercredi 23 mars, sa retraite anticipée, à seulement 25 ans. 

"Ce jour est difficile et plein d'émotion pour moi, car j'annonce ma retraite du tennis. Je ne savais pas trop comment partager cette nouvelle avec vous, alors j'ai demandé à ma bonne amie @caseydellacqua de m'aider. Je suis tellement reconnaissante pour tout ce que ce sport m'a apporté et je pars fière et épanouie. Merci à tous ceux qui m'ont soutenue tout au long de ma carrière, je serai toujours reconnaissante pour les souvenirs que nous avons créés ensemble", peut-on lire en description de ce message.

L’annonce de sa retraite est surprenante à plusieurs égards. Tout d’abord, parce que l’Australienne est au sommet du classement WTA depuis septembre 2019. Elle a remporté trois titres du Grand Chelem lors des trois dernières années (Roland-Garros 2019, Wimbledon 2021, Open d'Australie 2022) et lors de son dernier titre, elle a écrasé la concurrence en ne concédant aucun set lors de la totalité du tournoi.

Je n'ai plus l'énergie physique, la volonté émotionnelle et tout ce qu'il faut pour se dépasser au plus haut niveau

Ashleigh Barty

Et l’annonce d’une retraite sportive à son âge, 25 ans, peut aussi surprendre. L’Australienne est en pleine possession de ses moyens, mais comme plusieurs autres joueuses de tennis, dont Naomi Osaka, elle a fait part d’une fatigue importante tant moralement que physiquement.

"Je suis tellement heureuse, et je suis tellement prête et je sais juste maintenant dans mon cœur qu'en tant que personne, c'est la bonne décision", a déclaré l'Australienne, en larmes, dans un message vidéo réalisé aux côtés de son ancienne partenaire de double, Casey Dellacqua. 

Lire aussi

"C'est juste que je n'ai plus ça en moi. Je n'ai plus l'énergie physique, la volonté émotionnelle et tout ce qu'il faut pour se dépasser au plus haut niveau", a-t-elle poursuivi, ajoutant être "absolument épuisée". La WTA, l'organisme qui chapeaute le circuit féminin a salué "une incroyable ambassadrice du sport": "Merci, @ashbarty, pour la marque indélébile que tu as laissé sur le court, en dehors du court et dans nos cœurs", a-t-elle indiqué sur Twitter.


Julien Moreau

Tout
TF1 Info