Impériale, Caroline Garcia devient la deuxième Française de l'histoire à remporter le Masters WTA

Marius Bocquet avec AFP
Publié le 8 novembre 2022 à 6h08
JT Perso

Source : TF1 Info

Caroline Garcia a battu la Bélarusse Aryna Sabalenka en finale du Masters WTA 7-6 (7/4), 6-4, lundi à Fort Worth dans le Texas.
La Lyonnaise de 29 ans est la deuxième joueuse française à être sacrée dans cette épreuve prestigieuse.
La dernière fois, Amélie Mauresmo s'était imposée contre sa compatriote Mary Pierce en 2005.

Une fin en apothéose. Caroline Garcia, 6e joueuse mondiale, a remporté pour la première fois de sa carrière le Masters WTA, en battant en finale 7-6 (7/4), 6-4 la Bélarusse Aryna Sabalenka (N.7), lundi à Fort Worth dans le Texas. La Lyonnaise de 29 ans est la deuxième joueuse française à être sacrée dans cette épreuve prestigieuse, regroupant les huit meilleures joueuses de la saison, après Amélie Mauresmo qui s'était imposée contre sa compatriote Mary Pierce en 2005.

Dimanche, Caroline Garcia avait "fait un grand match" pour éliminer la Grecque Maria Sakkari 6-3, 6-2. Avant cela, la Lyonnaise avait battu difficilement la Russe Daria Kasatkina 4-6, 6-1, 7-6 (7/5) pour se qualifier en demi-finale. Face à Sabalenka, qui espérait elle aussi décrocher un 11e titre à 24 ans, après sa performance en demi-finale face à la N.1 mondiale Iga Swiatek, Garcia a été d'une solidité désarmante, au service notamment, ne laissant pas la moindre occasion de breaker à sa rivale.

68% de premières balles passées au service

Une bataille dépassant rarement quatre coups par échange s'est engagée, les deux joueuses conservant leur mise en jeu avec autorité. La décision s'est faite durant le jeu décisif : si la Française a continué à exceller sur son service (68% de premières balles passées) avec un 10e ace, Sabalenka a fini par craquer en commettant deux doubles fautes, dont celle qui a offert la manche à sa rivale.

Sur quoi, la Bélarusse est allé quelques minutes au vestiaire. Ce qui ne l'a pas empêché de se faire breaker d'entrée de seconde manche (2-0), sur la toute première opportunité de la Française. Ce sera la seule fois du match. Car Garcia est restée intraitable sur son engagement, même quand Sabalenka, de plus en plus frustrée - la raquette plusieurs fois jetée au sol en a fait les frais - a lâché ses coups. Pour mener 5-3, elle a notamment su sortir un ace bienvenu, le seul de ce set.

En apesanteur

Garcia qui fut à deux points d'une élimination dès la phase de groupe, lors de son match finalement gagné contre la Russe Daria Kasatkina (N.8) n'allait pas plus craquer cette fois. Au dernier changement, elle s'est relaxée, parlé à elle-même, a respiré longuement les yeux fermés. Sur sa deuxième balle de match, la bonne, elle s'est écroulée de joie, mains sur le visage, avant d'aller embrasser les siens. Presque en apesanteur.

Lire aussi

En 2017, la Française avait échoué en demi-finale pour sa première participation à l'épreuve. En remportant le Masters WTA, Caroline Garcia s'offre le plus beau titre de sa carrière. Grâce à celui-ci, la Lyonnaise va finir la saison à la 4e place mondiale. Un classement qu'elle avait déjà atteint en 2018, avant de vivre quatre années difficiles, entre crise de confiance, tennis en perdition et soucis physiques récurrents, qui l'ont fait sombrer au 74e rang en toute fin d'année dernière.


Marius Bocquet avec AFP

Tout
TF1 Info