Après une fin de saison 2023 délicate, Andy Murray a révélé, dimanche 31 décembre, que 2024 pourrait être sa "dernière année" sur le circuit professionnel.
"On verra comment se passe cette année, comment je tiens physiquement", a expliqué le tennisman britannique, âgé de 36 ans, qui avait déjà pensé à la retraite en 2018.

Et si 2024 était aussi la dernière année d'Andy Murray ? À l'image de Rafael Nadal, qui se donne une ultime chance après une année 2023 blanche, l'Écossais a laissé entendre qu'il pourrait prochainement raccrocher sa raquette. À 36 ans, et alors qu'il a vu sa préparation troublée par les blessures et des soucis de santé, le membre du redoutable Big Four - qu'il composait avec Roger Federer, retraité, Novak Djokovic et Rafael Nadal - a révélé, en amont du tournoi de Brisbane (31 décembre-7 janvier), que la saison à venir, si elle est aussi décevante que la précédente, pourrait être celle qui baissera le rideau sur sa carrière.

"Si je me retrouve dans une situation telle que celle où je suis à la fin de cette année, je ne continuerai probablement pas", a expliqué à la BBC l'ancien numéro 1 mondial, lauréat de l'US Open 2012 et double vainqueur sur le mythique gazon de Wimbledon en 2013 et en 2016. "Mais si physiquement je me sens bien, que mes résultats sont bons, que je joue bien et que c'est amusant, je pourrais continuer à jouer. On verra comment se passe cette année, comment je tiens physiquement. Si cela se passe bien, j'aimerais continuer mais sinon, si je ne m'amuse pas, cela pourrait être la dernière année, oui."

Actuellement 42e au classement ATP, le tennisman britannique sort d'une fin de saison chaotique qui ne l'a vu remporter qu'un seul match lors des quatre derniers tournois sur lesquels il s'est aligné. "Quand vous avez bien joué au plus haut niveau, ce n'est pas facile de traverser des périodes où vous perdez lors des premiers tours et des matchs que vous auriez dû probablement gagner", a observé le double médaillé d'or olympique (2012 et 2016), qui avait déjà envisagé de prendre sa retraite après une opération à la hanche en 2018. "Mais en même temps, s'il y a deux ans, quelqu'un m'avait dit que je serais encore dans les 40 premiers mondiaux après avoir eu mes problèmes à la hanche, j'aurais été très content."

Attendu sur les courts de Brisbane, lundi 1er janvier, où il affrontera la tête de série numéro 2 du tournoi, le Bulgare Grigor Dimitrov, Andy Murray s'est d'ailleurs montré combatif. "Mon corps est vieux maintenant mais j'aime toujours ça, j'aime toujours l'entraînement et les voyages", a-t-il confié plus tôt dans les colonnes du Daily Mail. "Je me sens suffisamment bien pour rivaliser avec les meilleurs joueurs du monde, et je continuerai à jouer jusqu'à ce que je sente que je ne peux plus le faire."


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info