Tennis : Simona Halep, ex-numéro 1 mondiale, suspendue provisoirement pour dopage

Publié le 21 octobre 2022 à 16h41
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Simona Halep a été épinglée dans une affaire de dopage.
La Roumaine, ex-numéro 1 mondiale, aurait été testée positive à une substance interdite lors de l'US Open 2022.
Suspendue provisoirement, la joueuse de 31 ans a annoncé vouloir "se battre jusqu'au bout" pour prouver son innocence.

La petite balle jaune ébranlée par une affaire de dopage. Ex-numéro 1 mondiale, Simona Halep a été suspendue à titre provisoire par l'Agence d'intégrité du tennis (International Tennis Integrity Agency, ITIA) pour l'usage d'un produit dopant. La Roumaine de 31 ans, lauréate de Roland-Garros en 2018 et Wimbledon en 2019, aurait été contrôlée positive au Roxadusat, une substance interdite qui stimule la production d'hémoglobine et de globules rouges, lors du dernier US Open, fin août.

Le 7 octobre dernier, l'actuelle numéro 9 à la WTA a été notifiée de cette violation du Code mondial antidopage, suite à la prise supposée de ce médicament utilisé dans le traitement des patients souffrant de problèmes rénaux. Elle avait demandé l'analyse de l'échantillon B, qui a confirmé le résultat précédemment obtenu pour l'échantillon A, en conséquence de quoi elle a été suspendue provisoirement. La durée de cette mise à l'écart n'a pas été révélée par l'instance internationale anti-dopage. 

La vérité éclatera

Simona Halep, ex-numéro 1 mondiale

Peu après le communiqué de l'ITIA, Simona Halep a annoncé prendre acte de cette suspension. "Tout au long de ma carrière, l'idée de tricher ne m'a jamais traversé l'esprit, pas une seule fois. C'est totalement contre les valeurs qu'on m'a inculquées", s'est-elle défendue sur les réseaux sociaux. "Faire face à une telle situation injuste, je me sens complètement confuse et trahie. Je vais me battre jusqu'au bout pour prouver que je n'ai jamais pris de substance en sachant qu'elle était interdite. J'ai confiance que tôt ou tard, la vérité éclatera. (...) C'est une question d'honneur et aussi d'amour pour le jeu, pour le tennis que je porte depuis 25 ans."

La double vainqueure de Grand Chelem, qui a stoppé sa saison après une opération du nez mi-septembre, dispose de dix jours à compter de la notification pour faire appel. "Aujourd'hui commence le match le plus difficile de ma vie, a-t-elle affirmé, le qualifiant de "combat pour la vérité"

Première joueuse de premier plan prise dans les filets de l'antidopage depuis la retentissante suspension en 2016 pour une durée de 15 mois de la Russe Maria Sharapova, contrôlée positive au meldonium, Simona Halep risque jusqu'à quatre ans de suspension selon la réglementation en vigueur.


Yohan ROBLIN

Tout
TF1 Info