Tennis : un père frappe sa fille à l’entraînement, les réactions de stars affluent

par Marius BOCQUET
Publié le 2 novembre 2022 à 7h10
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Sur les réseaux sociaux, une vidéo montre un père frapper sa fille de 14 ans lors d'un entraînement de tennis à Belgrade, en Serbie.
Âgé de 50 ans, l'homme de nationalité chinoise aurait expliqué que la jeune joueuse refusait de s'entraîner.
Ces images ont provoqué de vives réactions parmi les stars du tennis.

Le monde du tennis est sous le choc. Sur les réseaux sociaux, une vidéo montre un père frapper sa fille lors d'un entraînement de tennis à Belgrade, en Serbie. Âgé de 50 ans, l'homme de nationalité chinoise, qui est aussi l'entraîneur de l'adolescente de 14 ans, est filmé en train d'asséner des coups de pied, de gifler et de jeter au sol la jeune joueuse. La vidéo a été postée le 28 octobre sur Twitter par l'acteur croate et militant des droits de l'enfant Igor Jurić. 

"Nous allons déposer plainte contre ce monstre", a-t-il déclaré sur le réseau social à l'oiseau bleu. Le père a été arrêté pour violences domestiques. Selon les médias serbes, le procureur a indiqué dans un communiqué que "pour sa défense, [le père] a justifié ses actions par le fait que sa fille a refusé de continuer à s'entraîner". "Tout cela en soulignant qu'il n'avait pas l'intention de lui faire du mal et que c'est une tradition en Chine de respecter la hiérarchie", selon le communiqué.

"Horrible", "inacceptable"

Ces images ont provoqué de vives réactions parmi les stars du tennis. "C'est horrible !", a tweeté Stanislas Wawrinka, ancien numéro 3 mondial et vainqueur de Roland-Garros en 2015. "Il n'y a pas de place pour l'abus ou l'intimidation dans le tennis ou dans n'importe quel sport. Nous avons besoin de plus de spectateurs que de spectateurs", a réagi l'ancienne spécialiste du double Pam Shriver. Fernando Verdasco, ancien numéro 8 mondial, a fait part de sa tristesse à travers une série d'émojis.

"C'est absolument inacceptable. Horrible. Pas d'autre mot. Nous devons éradiquer toute forme d'abus sur les enfants, qu'ils soient physiques ou psychologiques Elle touche tous les secteurs de notre société civile. Pas seulement du tennis. Réfléchissons comment nous pouvons l'éradiquer dans notre sport", a pour sa part tweeté Patrick Mouratoglou, ancien entraîneur de Serena Williams, désormais coach de Simona Halep. La n°12 mondiale, Paula Badosa, a quant à elle dit avoir le "cœur brisé".

Lire aussi

"Cette fille va être brisée pour toujours. Si vous pensez que quelqu'un est victime de violence physique ou mentale, soutenez-le et encouragez-le à parler à quelqu'un qui peut l'aider. Offrez-leur de les aider à trouver une agence locale de lutte contre la violence domestique ou proposez-leur d'aller à la police", a enfin tweeté Daria Saville, 55e joueuse mondiale.


Marius BOCQUET

Tout
TF1 Info