Présent dans l'échappée matinale de la 14e étape, Bruno Armirail est devenu, samedi, le nouveau leader du Tour d'Italie.
Il est le premier tricolore à porter la tunique rose depuis Laurent Jalabert, en 1999.
Le coureur de la Groupama-FDJ possède près de deux minutes d'avance sur son premier poursuivant, Geraint Thomas (Ineos-Grenadier).

Un exploit historique ! Au terme d'une 14e étape courue dans des conditions climatiques dantesques, Bruno Armirail est devenu le nouveau leader du Tour d'Italie. Pour cela, le coéquipier de Thibaut Pinot s'est glissé dans l'échappée matinale massive puis est parvenu à suivre les bons coups successifs. S'il n'a pas réussi à ravir la victoire à Cassano Magnago , se montrant trop court dans le final, il a profité de l'importante marge laissée par le peloton pour se hisser au sommet du classement général de la course. Le champion de France du contre-la-montre a terminé dans un petit groupe à 50 secondes du vainqueur du jour, l'Allemand Nico Denz. 

C'est un rêve
Bruno Armirail

Le nouveau maillot rose prend près de deux minutes d'avance sur le Gallois Geraint Thomas, chef de file britannique d'Ineos-Grenadier (1 minute 41) et sur le Slovène Primoz Roglic (1 minute 43), de l'équipe Jumbo-Visma, arrivés une vingtaine de minutes plus tard avec le reste des favoris. Il devient le premier français depuis Laurent Jalabert, en 1999, à réussir un tel exploit. Il faut remonter encore plus loin pour voir un coureur tricolore remporter le Giro, avec Laurent Fignon (1989). "Ce n'était pas vraiment le plan, le but était de prendre l'échappée et de viser la victoire d'étape. Je n'arrive pas à réaliser que je prends le maillot rose, je n'en reviens pas", s'est-il exclamé, pouce et poing levé sur le podium. "C'est devenu une réalité dans les cinq derniers kilomètres, avant, je n'y pensais pas vraiment. Pour l'équipe, c'est super et pour moi, c'est un rêve", a-t-il ajouté.

Le Haut-Pyrénéen de 29 ans, qui n'a gagné aucune course en professionnel hormis son titre national dans le chrono, était 23e au classement général au matin de l'étape samedi avec 18 minutes et 37 secondes de retard sur Geraint Thomas.


M.G

Tout
TF1 Info