Tour de France : 5 choses à savoir sur Dave Brailsford, "gourou" de la Sky et manager de Chris Froome

Yohan ROBLIN
Publié le 3 juillet 2017 à 17h31
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

PORTRAIT - Il est la tête pensante de la toute-puissante Sky. À 53 ans, Dave Brailsford - qui a notamment révélé Wiggins et Froome - ne laisse personne insensible. Vu comme le père fondateur du renouveau du cyclisme, il est aussi l'homme sur qui les soupçons de dopage reposent le plus fréquemment.

Chez Sky, il est l'homme de l'ombre. Le "gourou" à l'origine d'une révolution. En sept ans, Dave Brailsford a fait de la formation britannique une référence. Par ses succès d'abord, en remportant quatre des cinq derniers Tour de France (2012, 2013, 2015 et 2016), sans compter les autres courses par étapes, mais surtout par un souci du détail poussé à l'extrême, à l'obsession diront certains, et une politique scientifique novatrice visant à obtenir des gains marginaux qui font la différence à la fin d'une étape et bien entendu d'un grand Tour. 

Et pourtant, le redoutable et redouté Brailsford est loin, très loin de faire l'unanimité. Soupçons de dopage traditionnel et mécanique, critiques acerbes et dissensions internes, le manager de la Sky est malgré lui dans l'oeil du cyclone. Dernièrement, c'est l'utilisation du Vortex, un "ajout aérodynamique" lors du contre-la-montre inaugural à Düsseldorf, qui a mis le feu aux poudres. Contraire au règlement du CIO, cet artifice aurait permis à certains de ses coureurs gagner puissance et vitesse. Les spécialistes parlent même d'un gain de "18 à 25 secondes".

Attaqué, critiqué, remis en cause mais aussi félicité, le personnage ne laisse personne insensible.

Lire aussi

Yohan ROBLIN

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info