L'info passée au crible
Verif'

Roland-Garros : pourquoi des matchs sont-ils joués devant des tribunes quasi vides ?

Caroline Quevrain
Publié le 4 juin 2022 à 17h15
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Les critiques fusent sur le manque de spectateurs durant des rencontres pourtant cruciales de Roland-Garros.
Le tournoi a toutefois vendu des billets ouvrant l’ensemble des courts en cas de faible affluence.
Le problème majeur réside dans l’inoccupation des loges, visibles car situées dans les tribunes basses.

Le tournoi de Roland-Garros est en passe de s’achever et s’il a déjà offert de belles scènes, il aura aussi proposé un spectacle plus désolant. Celui de tribunes désertées pendant des rencontres pourtant jugées cruciales. Une "honte", jugent de nombreux fans de tennis, alors que le prix des places peut grimper très haut. 

La n°1 mondiale délaissée par les fans

À commencer par le député Matthieu Orphelin, sur son compte Twitter : "Si vous n’aimez pas le tennis, ne venez pas. Et surtout, Mmes et Mrs les organisateurs, remplissez le stade." Un autre internaute raille : "Vu le nombre de sièges vides pour une demi-finale, le problème à Roland-Garros ce sont les faux supporters plutôt que les faux billets".

Si ces scènes se jouent depuis le début du tournoi, elles se poursuivent même lors de matchs décisifs. Comme lors des quarts et des demi-finales. "Impossible d’acheter la moindre place pour Roland-Garros depuis longtemps et pourtant le court central est encore vide pour ce quart de finale dames ! Idem hier pour le match de la numéro 1 mondiale", se désole par exemple un avocat, dans un tweet. Jusqu'en demi-finale, Iga Swiatek - qui a remporté ce samedi son deuxième titre du Grand Chelem - a effectivement joué devant des tribunes très clairsemées. 

Un public peu nombreux lors du quart de finale entre Iga Swiatek et Jessica Pegula, le 1er juin - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Mais cela vaut tout autant pour les hommes. Si le public était un peu plus au rendez-vous pendant la rencontre entre Rafael Nadal et Novak Djokovic, plusieurs places stratégiques en loge étaient pourtant inoccupées. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir Estelle Denis : "Des places vides sur le Central pour ce match Djoko-Nadal, ça me rend dingue !!!!". Le match était pourtant très attendu et a priori très suivi en direct : Amazon n’a pas tenu ensuite à diffuser les audiences.

Or, le taux de remplissage des tribunes est un problème connu et récurrent à Roland-Garros. Par exemple, le match entre Rafael Nadal et Roger Federer de juin 2019 avait offert les mêmes images. Cela s’explique assez simplement : le tournoi se joue à guichets fermés et ce sont principalement les loges qui sont laissées vacantes.

Novak Djokovic pendant sa rencontre avec Rafael Nadal. Derrière le joueur, de nombreux places restées vides. - MARTIN BUREAU / AFP

Lucas Pouille le faisait remarquer très justement en 2019. Face aux médias, et notamment à L’Équipe, le Français réagissait, amer, après l’avoir constaté en jouant lui-même sur le court central : "C'est le problème des loges, et de l'endroit où elles sont placées sur le court. Parfois, à la télé, on a l'impression que le court est complètement vide alors qu'il est rempli en haut, mais vide en bas, parce que la présidentielle et les loges sont vides. Ils préfèrent boire une coupe de champagne que regarder des matches, c'est comme ça". 

Et force est de constater que les tribunes se trouvent bien souvent séparées en deux. En haut, l’assiduité du grand public qui occupe scrupuleusement les places. En bas, le suivi plus intermittent des invités qui désertent généralement à l’heure du déjeuner. En 2018, l’ancien joueur Henri Leconte avait même exprimé le souhait que les loges changent de place au moment de la rénovation du court central et soient remontées pour être moins visibles. Une option qui ne sera finalement pas retenue en 2020. 

Lire aussi

Conscients du pouvoir dévastateur de ces images, les organisateurs ont tenté cette année de lutter contre le phénomène en proposant des billets permettant aux spectateurs des cours annexes d’avoir aussi accès aux courts centraux. "Tout sera organisé cette année pour que les joueurs évoluent dans la meilleure ambiance possible, à l’image des 1500 billets "Annexes Up", qui permettront à leurs détenteurs d’accéder aux Courts Annexes mais aussi aux tribunes basses du court Philippe-Chatrier en cas de faible affluence", selon la Fédération française de tennis (FFT). Amélie Mauresmo, elle, a fait du "très bon taux de remplissage sur le court Philippe-Chatrier" l’un de ses priorités en tant que présidente de Roland-Garros. Depuis, la FFT n'a pas communiqué sur l'efficacité de cette mesure. Contactée par nos soins, elle n’était pas revenue vers nous dans l’immédiat.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Tout
TF1 Info