Le XV de France au Tournoi des Six Nations

Six Nations : vainqueurs au bout du suspense du Pays de Galles, les Bleus restent en course pour le Grand Chelem

Maxence GEVIN
Publié le 11 mars 2022 à 22h53
Antoine Dupont face au Pays de Galles.

Antoine Dupont face au Pays de Galles.

Source : Adrian DENNIS / AFP

Dans un match accroché, le XV de France a disposé vendredi du Pays de Galles dans son antre du Millenium de Cardiff lors de la quatrième journée du Tournoi des Six Nations (9-13).
Les Bleus, impériaux en défense, restent en course pour le Grand Chelem.

Que c'était tendu ! Bousculée physiquement et globalement peu inspirée en attaque, l'équipe de France a trouvé les ressources pour s'imposer contre le Pays de Galles vendredi (9-13). Dans le sillage d'une énorme défense, les coéquipiers de Romain Ntamack - en difficulté dans ce match - ont résisté face à la fougue galloise, dans un Millenium de Cardiff chauffé à blanc. "Ce n'était pas le plus beau match à regarder mais il faut savoir gagner comme ça aussi", s'est félicité le demi de mêlée, Antoine Dupont, après le coup de sifflet final. 

Rien, dans l'entame de match des Français, ne laissait pourtant présager un match aussi difficile. Après une pénalité rapide de Jaminet, le XV de France a rapidement trouvé la faille. Après une longue séquence de jeu à l'entrée des 22 mètres adverses, le ballon voltige à l'extérieur et l'arrière tricolore offre la balle d'essai à Anthony Jelonch, négociant parfaitement le "deux contre un" (3-10, 10'). Mais dans leur antre, les "Diables rouges" ont alors élevé leur niveau, montant de plusieurs crans dans l'intensité. Progressivement, les locaux, supérieurs dans la dimension physique et s'appuyant sur un Dan Biggar impeccable au pied, ont étouffé les Bleus. Mais s'ils se sont parfois montrés indisciplinés, les visiteurs n'ont jamais plié. Le score, 9-10, à la mi-temps reflète parfaitement le combat que se sont livrées les deux formations. 

Une fin de match irrespirable

Au retour des vestiaires, les tricolores ont profité d'un petit temps fort pour se donner un peu d'air et reprendre quelques longueurs d'avance grâce à la botte de Melvyn Jaminet (9-13). Qu'à cela ne tienne, les joueurs de Wayne Pivac ont alors fait le forcing. Mais comme lors du premier acte, les coéquipiers d'un Paul Willemse omniprésent ont protégé avec férocité leur ligne d'en-but, si bien que les hommes en rouge n'ont finalement semblé dangereux qu'à de très rares reprises. Romain Ntamack, auteur d'une anticipation salvatrice (73') et surtout Antoine Dupont - avec une interception en bout de ligne (62') - ont sauvé la maison bleue. Dans les dernières secondes - et malgré un drop et une pénalité manqués auparavant - c'est encore à la défense que les Français ont dû leur salut. Sur un ultime grattage de l'entrant Mauvaka, les Français ont arraché une victoire au forceps mais ô combien précieuse, la septième de rang. 

Lire aussi

Les hommes de Fabien Galthié, qui ont longtemps semblé au bord de la rupture, restent donc invaincus dans ce tournoi des Six Nations 2022. Ils joueront le Grand Chelem la semaine prochaine contre l'Angleterre, qui reçoit l'Irlande samedi à Twickenham (17h45).  Vivement la semaine prochaine...


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info