Tsonga est encore une fois passé à côté

Le service METRONEWS
Publié le 1 juin 2014 à 19h05
Tsonga est encore une fois passé à côté
L'essentiel

TENNIS – Sèchement battu par le n° 2 mondial (6-1, 6-4, 6-1), le Français a été éliminé dimanche après-midi en huitième de finale de Roland-Garros. Une défaite qui en a rappelé une autre pour Jo-Wilfried Tsonga : celle contre David Ferrer, il y a un an ici même, en demi-finale.

Comme un air de déjà-vu. A ceux qui ont vu ou assister à la défaite de Jo-Wilfried l'an dernier, en demi-finale de Roland-Garros face à David Ferrer (6-1, 7-6, 6-2), celle, dimanche face à Novak Djokovic en huitième de finale (6-1, 6-4, 6-1, en 1 h 29 de jeu...), a dû leur rappeler de bien mauvais souvenir. Ceux d'un Manceau très mal rentré dans son match, semblant encore une fois tout petit et perdu au milieu d'un court Central sonnant un peu creux.

Il y a un an, le Français avait joué sa demie, juste après celle, inoubliable, entre Rafael Nadal et Djokovic. Privé d'un public encore tout étourdi du magnifique spectacle qu'il venait de voir. Et Tsonga avait alors pâti de cette drôle d'ambiance. Dimanche, c'est à nouveau devant des gradins clairsemés et un public quelque peu refroidi par la victoire d'Ernests Gulbis sur Roger Federer , quelques minutes plutôt, que le n° 2 tricolore a débuté son huitième de finale.

Tsonga éliminé sans avoir vraiment joué

Et il n'a rien fait pour réchauffer la foule : 5-0 pour Djokovic après dix-sept petites minutes de jeu, Tsonga, visage fermé, a reçu une véritable leçon de tennis lors du premier set. Ensuite, sur quelques coups, le Français a parfois retrouvé son jeu, mais de façon trop sporadique et surtout bien trop tard. Car mis en confiance par un adversaire défaillant, le n° 2 mondial a déroulé : 77 % de points gagnés sur son service et un Tsonga poussé à la faute directe à 38 reprises.

Même une ola, timide, juste avant que le Serbe ne serve pour le gain de la deuxième manche, n'a pas enraillé la machine. Djokovic poursuit sa route, tandis qu'une nouvelle fois, Tsonga, qui était pourtant ambitieux avant la rencontre , peut regretter d'être éliminé sans avoir vraiment commencé à jouer.


Tout
TF1 Info