US Open : en larmes après son élimination, Naomi Osaka annonce qu'elle va faire un break

La rédaction de LCI
Publié le 4 septembre 2021 à 9h10
La joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka

La joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka

Source : Adrian DENNIS / AFP

TENNIS - Éliminée au 3e tour de l'US Open, la joueuse de tennis japonaise a craqué en conférence de presse, où elle a indiqué qu'elle allait "faire une pause pendant un certain temps".

Tenante du titre, Naomi Osaka a été éliminée ce samedi au troisième tour de l'US Open par la Canadienne de 18 ans, Laylah Fernandez 7-5, 6-7 (2/7), 6-4. Et en conférence de presse, la joueuse japonaise a une nouvelle fois fait part de sa détresse, son mal-être sur le court, et n'a pas pu retenir ses larmes face aux journalistes. 

"Comment puis-je dire ça ? J'ai l'impression que ces derniers temps, quand je gagne, je ne me sens pas heureuse. Je ressens plus comme un soulagement. Et puis quand je perds, je me sens très triste. Je ne pense pas que ce soit normal. Je n'avais pas vraiment envie de pleurer, mais en fait, je me sens comme...", a-t-elle confié. 

Honnêtement, je ne sais pas quand je vais jouer mon prochain match de tennis

Naomi Osaka

"Je me sens comme... Hmm, c'est très difficile à exprimer. En fait, j'ai l'impression d'en être à ce point où j'essaie de comprendre ce que je veux faire, et honnêtement, je ne sais pas quand je vais jouer mon prochain match de tennis".

Alors que lors de son match, elle a jeté sa raquette de dépit au sol à deux reprises, Naomi Osaka a expliqué en conférence de presse : "Je suis vraiment désolée pour cela. Je me disais de rester calme, mais j'ai l'impression que je bouillonnais. Récemment, je me suis sentie très anxieuse quand les choses ne vont pas comme je le veux. Vous pouvez le voir. J'étais un peu comme une enfant."

Lire aussi

Au printemps dernier à l'occasion de Roland-Garros - où elle avait été sanctionnée pour son refus de participer aux conférences de presse - la joueuse de 23 ans avait révélé avoir des problèmes d'anxiété, marqués par "plusieurs épisodes dépressifs".  


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info