Vendée Globe : ces 6 choses que vous ne saviez pas sur Sébastien Destremau, le dernier héros de la course

Hamza Hizzir
Publié le 11 mars 2017 à 7h30, mis à jour le 11 mars 2017 à 17h01
JT Perso

VOILE – Ce samedi, Sébastien Destremau a fini dernier du Vendée Globe 2017. Le skipper gagne surtout à être connu. La preuve par six.

Sébastien Destremau aura vraiment dû lutter jusqu’au bout. Après 124 jours de course, durant lesquels il aura notamment retourné son bateau dans l’océan Indien et traversé une immense tempête au sud de la Nouvelle-Zélande, le 18e et dernier concurrent du Vendée Globe (11 skippers ont abandonné) pensait bien retrouver la terre ferme vendredi. 

Mais une absence de vent, puis une marée défavorable, l’ont obligé à passer une dernière nuit en mer : il n'a donc pu s’engager dans le chenal des Sables d’Olonne que ce samedi (vers 13h), soit un mois et 23 jours après qu'Armel Le Leac'h a posé le pied sur la terre ferme. Voici six aspects méconnus de sa personnalité, qui le rendent singulier, voire très sympathique.

Et donc la fameuse chanson de sa composition

Destremau : "Les Sablais sont des malades"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Hamza Hizzir

Tout
TF1 Info