Affaire Le Graët : une enquête ouverte pour harcèlement moral et sexuel

Publié le 17 janvier 2023 à 10h52, mis à jour le 17 janvier 2023 à 11h19

Source : JT 20h Semaine

Dans la foulée de l'audit diligenté par le ministère des Sports, une enquête a été ouverte mardi à l'encontre de Noël Le Graët.
Le président de la FFF, en retrait de ses fonctions, est poursuivi pour harcèlement moral et harcèlement sexuel.

Noël Le Graët dans le viseur de la justice. Embourbé dans plusieurs polémiques ces dernières semaines, le président de la Fédération française de football a récemment été contraint de se mettre en retrait de ses fonctions. Une enquête a, en plus, été ouverte lundi à son encontre par la justice des chefs de harcèlement moral et harcèlement sexuel, a annoncé le parquet. 

Cette procédure fait suite à un signalement de l'IGESR (inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche) du 13 janvier 2023, consécutif au témoignage de l'agente Sonia Souid. Dans les colonnes de l'Équipe, cette dernière avait dénoncé le fait que le dirigeant de 81 ans ne voulait qu'une chose : "partager son lit". "Il ne m'a jamais regardée comme un agent, mais comme un bonbon à croquer. Pour parler vulgairement, il m'a regardée comme deux seins et un cul", avait-elle ajouté. 

L'ancien maire de Guingamp, qui a fait fortune dans l'agroalimentaire, s'est récemment retrouvé dans une position intenable après sa sortie incendiaire sur Zinédine Zidane. Dans la foulée, son manque de consultation, au sein de la FFF, sur l'avenir de Didier Deschamps à la tête des Bleus a particulièrement crispé Boulevard de Grenelle. Les confidences de Sonia Souid, qui s'ajoutent aux multiples accusations de "harcèlement" et de comportements "inappropriés" de la part d'ex-salariées anonymes, ont précipité la chute de celui que l'on surnomme le "Menhir". Le 11 janvier dernier, il a ainsi été mis en retrait de ses fonctions de président de la "triple F" par le comité exécutif. 

En attendant les conclusions de l'audit diligenté par le ministère des Sports, c'est désormais devant les enquêteurs de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), à qui ont été confiées les investigations, que Noël Le Graët va devoir s'expliquer. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info