La Coupe du monde 2022 sur TF1

Pour les Bleus, ça sera la Pologne en 8es de finale

M.G
Publié le 30 novembre 2022 à 23h14
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Le JT

Battue par la Tunisie (1-0), la France a tout de même terminé en tête de son groupe.
Les Bleus affronteront en huitièmes de finale une Pologne miraculée.
Un adversaire largement abordable, sur le papier, pour les champions du monde 2018.

Les joueurs de Didier Deschamps sont fixés. Bousculés et battus par la Tunisie plus tôt dans la journée, ils ont pourtant validé la première place de leur groupe. Cet accessit permet aux Bleus d'éviter l'Argentine, victorieuse quelques heures plus tard de la Pologne (2-0), première du groupe C. C'est donc la Pologne que la France affrontera au tour suivant. Ce sera seulement le deuxième affrontement entre les deux pays dans un tournoi majeur. Le précédent remonte à un match pour la troisième place lors de la Coupe du monde 1982 (défaite 2-3). 

Premier huitième de finale dans un Mondial depuis 1986

Les coéquipiers de Robert Lewandowski, invisible ce mercredi, rallient les huitièmes de finale mais sont véritablement miraculés. Copieusement dominés par l'Albiceleste, ils ne devancent, en effet, le Mexique que d'un petit but, à la différence de buts (4 points chacun). Et dans le jeu, ils ont largement déçu. Jamais dangereux, ils n'ont tiré qu'à trois reprises (zéro cadré). Une prestation dans la lignée de celle contre le Mexique (0-0) et, dans une certaine mesure, de celle en trompe-l'œil contre l'Arabie Saoudite (2-0). 

Lire aussi

C'est la première fois depuis... 1986 que les Aigles Blancs parviennent à s'extraire de leur groupe en Coupe du monde. Et encore, à cette époque, les meilleurs troisièmes de poule étaient également qualifiés. En Russie, en 2018, ils avaient quitté la compétition en terminant derniers de leur groupe, après des revers contre le Sénégal (1-2), la Colombie (0-3) puis le Japon. Pire, en dehors d'un quart de finale à l'Euro 2016, les Polonais n'ont jamais brillé sur la scène continentale (éliminations au premier tour en 2008, 2012 et 2020). Les joueurs de Czesław Michniewicz sont donc loin de la menace que pouvait représenter une éventuelle confrontation contre l'Argentine. De quoi être optimistes pour les Bleus ? 


M.G

Tout
TF1 Info