La Coupe du monde 2022 sur TF1

VIDÉO - Coupe du monde : Samuel Eto'o frappe un youtubeur algérien à la sortie de Brésil-Corée du Sud

I.N
Publié le 6 décembre 2022 à 11h04
JT Perso

Source : TF1 Info

Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto'o, assistait lundi au huitième de finale entre le Brésil et la Corée du Sud.
À l'issue de la rencontre, il a été filmé en train d'asséner un coup de pied à un youtubeur aux alentours du stade.

Samuel Eto'o perd ses nerfs. L'ancien attaquant du FC Barcelone et actuel président de la Fédération camerounaise de football a été filmé lundi soir en train d'asséner à un coup de pied à un youtubeur algérien présent au stade 974 pour le huitième de finale entre le Brésil et la Corée du Sud (4-1). La séquence, filmée par le média hispanophone des États-Unis, La Opinion, montre Samuel Eto'o passablement énervé, retenu par plusieurs personnes de son entourage, quand des fans souhaitaient prendre une photo avec lui.

"J'ai entendu Eto'o échanger des mots avec le fan d'un ton énervé", raconte le journaliste qui a filmé la scène, selon des propos rapportés par RMC. "Il a commencé à le chasser de manière incontrôlable. Le fan a pris la caméra et c'est là qu'Eto'o commet l'erreur : au lieu de partir, il lui donne un coup de pied."

Le match Algérie-Cameroun dans le viseur

"J'ai fait tout ça pour l'Algérie", a expliqué le youtubeur algérien Sadouni SM, ce mardi, dans une vidéo face caméra. "Je suis au poste de police pour l'enquête. Il faut partager cette vidéo, comme Eto'o est une personnalité, j'ai peur qu'ils camouflent le dossier, mais j'ai confiance en la police qatarie", a poursuivi le youtubeur. Samuel Eto'o "m'a détruit ma caméra et mon microphone, il m'a frappé là (montrant son menton, NDLR)".

Après le coup, Samuel Eto'o et le youtubeur algérien ont été écartés. Si les mots échangés entre eux ne sont pas connus, il est possible que l'homme à la caméra évoque le barrage retour Algérie-Cameroun (1-2 a.p.), qui a qualifié les "Lions Indomptables" pour cette Coupe du monde au détriment des "Fennecs", car des "Gassama, Gassama" ont été prononcés. Il s'agirait de l'arbitre gambien Bakary Gassama, qui a officié lors du barrage retour entre les deux sélections.

Lire aussi

Le président de la Fédération camerounaise est resté au Qatar malgré l'élimination de sa sélection dès la phase de poules, dans le groupe du Brésil.


I.N

Tout
TF1 Info