La Coupe du monde 2022 sur TF1

Mondial 2022 : l’Iran s’insurge contre les États-Unis pour avoir supprimé le symbole Allah de son drapeau

Dylan Veerasamy avec AFP
Publié le 28 novembre 2022 à 18h40
JT Perso

Source : JT 20h WE

La Fédération iranienne de football s'est plainte à la FIFA d'une publication américaine sur les réseaux sociaux.
Sur la publication de la Fédération américaine de football, le symbole Allah a été retiré du drapeau iranien.
Les Américains, qui affronteront l'Iran ce mardi 29 novembre, ont expliqué qu'il s'agissait d'un geste en soutien aux femmes iraniennes.

À quelques heures (mardi 29 novembre, 20h) d’un match important et déjà décisif dans le groupe B, la tension monte entre l’Iran et les États-Unis, mais hors des terrains de football.

Un drapeau iranien modifié sur les réseaux sociaux

La Fédération iranienne de football a protesté, dimanche 27 novembre, contre la Fédération américaine qui a supprimé l'emblème du drapeau iranien représentant le mot Allah dans des publications sur les réseaux sociaux. "La Fédération iranienne de football a envoyé un mail à la FIFA pour exiger qu'elle adresse un avertissement sérieux à la Fédération américaine", a indiqué l'agence officielle Irna.

Le drapeau de la République islamique d’Iran, en place depuis 1980, est composé de trois couleurs : le vert, le blanc et le rouge. Une calligraphie du mot Allah, symbole de l’Iran, apparaît notamment sur la bande centrale de couleur blanche, ainsi que l’expression stylisée de Allahu Akbar sur les bordures vertes et rouges du drapeau iranien.

Ce sont ces symboles qui ont été effacés sur la publication américaine sur les réseaux sociaux, et qui assume son geste. Dans un communiqué, la Fédération américaine de football a déclaré qu’il s’agit d’un geste "ponctuel pour montrer notre solidarité avec les femmes en Iran", rappelant que le drapeau iranien n’a jamais été modifié sur le site officiel d’US Soccer.

Après avoir supprimé les publications sur les réseaux sociaux, un porte-parole a déclaré que la Fédération américaine de football continuera "de soutenir les droits des femmes en Iran", alors que le pays est émaillé par des incidents à la suite d’un mouvement de contestation déclenché par la mort de Mahsa Amini, une jeune femme de 22 ans arrêtée par la police des mœurs à Téhéran en septembre dernier.

Lire aussi

Cette rencontre entre l’Iran et les États-Unis est la seconde de l’histoire en Coupe du monde, après celle de 1998, en France, où les images de fraternité entre les joueurs des deux équipes avaient marqué le monde entier.


Dylan Veerasamy avec AFP

Tout
TF1 Info