La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde : le gardien marocain remplacé in extremis après les hymnes

Julien Moreau avec AFP
Publié le 27 novembre 2022 à 23h58
JT Perso

Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

Le gardien n°1 de la sélection marocaine, Yassine Bounou a été victime d’un "vertige" avant le match contre la Belgique, ce dimanche 27 novembre.
Le portier marocain a été hospitalisé et il n’a pas pu regarder le match.
Son remplaçant, Munir, n’a encaissé aucun but lors de ce match contre la Belgique.

Le gardien du Maroc Yassine Bounou a cédé sa place à son remplaçant Munir, ce dimanche 27 novembre, à quelques secondes du coup d'envoi du match du groupe F de la Coupe du monde entre le Maroc et la Belgique. Il a été remplacé après avoir été victime d’un "vertige". Ce match a été remporté par les Lions de l’Atlas (2-0). 

Les hymnes avaient déjà été joués lorsque Yassine Bounou a pris la décision de renoncer. "Je n'ai pas pu regarder le match, car j'étais hospitalisé", a-t-il raconté à la TV publique marocaine SNRT : "J'ai eu une blessure lors du match contre la Croatie, l’encadrement a fait le maximum pour que je joue ce match" contre la Belgique.

Lire aussi

"J'ai pris des médicaments, mais avant le début du match, j'ai ressenti un vertige. Et comme on ne voulait pas avoir un changement en cours de jeu, on a pris la décision de me faire sortir et de faire jouer le match à Munir, et Dieu merci, tout s'est bien passé", a-t-il ajouté.

Munir a gardé sa cage vierge, et la victoire permet aux Marocains de compter quatre points, et d'entrevoir la qualification pour les huitièmes de finale, qu'ils devront toutefois confirmer lors de leur dernier match de groupe contre le Canada dans quatre jours.


Julien Moreau avec AFP

Tout
TF1 Info