Coupe du monde : les records battus ou en passe de l’être par les quatre fantastiques

Pierre-Antoine Valade | Reportage Jean-Marie Bagayoko, David Pirès
Publié le 14 décembre 2022 à 18h07

Source : JT 13h Semaine

Depuis le début du Mondial au Qatar, les Français gagnent et les records tombent.
Lloris est devenu le joueur le plus capé, Giroud a dépassé Henry au classement des meilleurs buteurs, Griezmann est désormais le recordman de passes décisives, et Mbappé se rapproche à pas de géant des deux précédents.

Depuis le début du Mondial au Qatar, l'équipe de France peut compter sur ses quatre "fantastiques" : Olivier Giroud, Hugo Lloris, Antoine Griezmann, et Kylian Mbappé. Ils portent les Bleus et ont battu différents records.

Hugo Lloris et ses 143 sélections, le pilier

Face à l'Angleterre en quarts de finale (2-1), Hugo Lloris (35 ans) a fêté sa 143e sélection avec les Bleus. Il est désormais seul détenteur du record, avec une cape de plus que Lilian Thuram (142). Véritable patron en équipe de France, Hugo Lloris honore sa première sélection le 19 novembre 2008 face à l'Uruguay (0-0) au Stade de France. Alors gardien de Nice en Ligue 1, il est appelé par Raymond Domenech et fait face à la concurrence, déjà, de Steve Mandanda. 

Rod Fanni, défenseur de l'Olympique de Marseille et des Bleus, tenait d'ailleurs ce discours à l'époque : "Chacun dans leur style, ils sont aussi doués l'un que l'autre. J'ai plus d'affinités avec Lloris pour avoir joué avec lui à Nice, mais c'est un casse-tête, j'aurais du mal à choisir. " Le temps lui donnera raison, le Niçois s'est imposé en Bleus, au point d'en devenir le capitaine indiscutable, ne laissant que des miettes à Steve Mandanda (35 sélections). 

Quatorze ans plus tard, il est donc le recordman de sélections, mais également le gardien le plus capé en Coupe du monde avec dix-huit matches, un de plus que Fabien Barthez. Et le gardien avec le plus de matches avec l'équipe de France, 143, devant Fabien Barthez, encore, avec 87. Un Hugo Lloris de tous les records. 

Olivier Giroud et ses 53 buts, l'immuable

En ouvrant le score face à la Pologne en huitièmes de finale (3-1), Olivier Giroud a inscrit son 52e but avec l'équipe de France, ce qui lui a permis de dépasser Thierry Henry et ses 51 unités au classement des buteurs. Il est désormais le meilleur buteur de l'histoire des Bleus. 

Souvent discuté, mis au ban, l'attaquant de l'AC Milan a toujours répondu présent avec les Bleus. Il découvre l'équipe de France le 11 novembre 2011 lors d'un match face aux Etats-Unis (1-0). Entré à l'heure de jeu à la place de Kevin Gameiro, l'Isérois n'aurait jamais pensé dépasser "Titi" onze ans plus tard : "Ce record me rappelle toutes les années qui sont passées. Onze en équipe de France, des hauts, très hauts, des moments un peu plus bas. Le plus important est de donner le bon exemple, pour les jeunes joueurs ou joueuses qui veulent croire en leur rêve. Je suis arrivé en équipe de France à 25 ans, je n'ai pas connu le très haut niveau à 20 ans. Si ça peut servir d'exemple, c'est une immense fierté."

Depuis, l'homme aux 118 sélections a déjà creusé l'écart avec son poursuivant. En inscrivant le deuxième but des Bleus lors du quart de finale face à l'Angleterre (2-1), Olivier Giroud porte son total à 53 buts en Bleus. 

Antoine Griezmann et ses 28 passes décisives, l'altruiste

Auteur de deux passes décisives pour Aurélien Tchouaméni et Olivier Giroud en quarts de finale de la Coupe du monde face à l'Angleterre (2-1), Antoine Griezmann, 31 ans, est devenu, avec 28 offrandes, le meilleur passeur de l'histoire de l'équipe de France. Il devance Zinédine Zidane et Thierry Henry, bloqués à 26. 

Homme de base de Didier Deschamps, le natif de Mâcon connait sa première sélection en Bleus le 5 mars 2014 face aux Pays-Bas (2-0) dans un match marqué par un but acrobatique de Blaise Matuidi. Depuis, l'actuel joueur de l'Atlético de Madrid n'a cessé de prendre de l'épaisseur. Timide lors de ses débuts en 2014 pour la Coupe du monde au Brésil, il est devenu le leader technique de l'équipe de France à l'Euro 2016 et lors de la Coupe du monde 2018, il a accepté d'évoluer à un poste de relayeur lors du Mondial au Qatar où il excelle à merveille. 

À la remise du symbolique maillot floqué "28" par Didier Deschamps et Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, l'homme aux 115 sélections a tenu à remercier tout le monde : "Merci à tous les buteurs, sans vous, il n'y aurait pas de passes décisives. Merci pour l'état d'esprit de tous les joueurs, ceux qui jouent, ceux qui ne jouent pas, le staff, les kinés, la vidéo. Merci pour tout." Ce record représente parfaitement ce qu'est Antoine Griezmann, un altruiste qui fait passer le collectif au-dessus de tout.

Kylian Mbappé, le crack

"Je vais profiter parce que Kylian est à 10 passes décisives d'être à 28, donc..." Antoine Griezmann ne s'y trompe pas. Mbappé, 19 offrandes, se rapproche à grands pas. Et il en va de même pour Giroud et Lloris, à la vitesse où le natif de Bondy franchit les étapes avec une longueur d'avance sur ses prédécesseurs, il devrait exploser tous les records d'ici à la fin de sa carrière. 

Ce Mondial au Qatar illustre bien cette idée puisque deux records sont déjà tombés. Avec son doublé face à la Pologne en huitièmes de finale, il a dépassé Pelé au nombre de buts marqués lors d'une phase finale de Coupe du monde avant l'âge de 24 ans : neuf buts contre sept pour le Roi. Face à l'Australie (4-1), Kylian Mbappé a touché 19 ballons dans la surface adverse, un record pour un joueur dans une rencontre de Coupe du Monde depuis 1970. 

Actuel meilleur buteur du Mondial, ex-æquo avec Lionel Messi et ses cinq réalisations, le Français de 23 ans comptabilise 33 buts en 63 sélections, ce qui en fait le septième meilleur buteur de l'Histoire de l'équipe de France, à seulement 19 unités du nouveau recordman Olivier Giroud. Et avec désormais 9 buts en Coupe du monde, Mbappé est aussi le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus lors d'un Mondial. Le record appartient, depuis 1958, à Just Fontaine qui avait inscrit 13 buts lors du Mondial suédois. 

Ces records ne risquent pas de tomber avant la fin de la compétition, mais les temps de passage de "Kyks" nous laisse présager le meilleur pour son futur et celui des Bleus. 


Pierre-Antoine Valade | Reportage Jean-Marie Bagayoko, David Pirès

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info