La défaite de l'équipe de France en finale du Mondial a été pleinement vécue par les jeunes supporters.
Entre espoirs et désillusions, ces fans du ballon rond disent merci à l'équipe de France.
Une fois de plus, Mbappé a fait rêver les jeunes de Bondy.

Comme des millions de Français, les plus jeunes supporters y ont cru. De Bondy à la Bretagne, tous sont extrêmement tristes à l'issue de cette défaite des Bleus face aux Argentins emmenés par Lionel Messi, 3 buts partout et 4 tirs au but 2 pour l'Albiceleste.

Dans la ville de l'attaquant star Kylian Mbappé, en Seine-Saint-Denis, tous les enfants s'étaient préparés à une victoire des Bleus. "Il fallait venir, même s'il faisait -8°C", assure une maman accompagnée de ses enfants. Si le thermomètre n'affichait pas une température aussi basse, l'atmosphère s'était rafraîchie dès le penalty de Lionel Messi, à la 23ᵉ minute de jeu. À ce stade, les petits fans du ballon rond y croient encore et toujours.

"On est partis en finale, mais on est tous fiers d'y être arrivé"
Jeune supporter à Bondy (Seine-Saint-Denis)

Menés 2 à 0 à la mi-temps, les Bleus déçoivent leurs plus jeunes supporters. "Ils ne font pas beaucoup de passes, ils font des passes et ils perdent [le ballon]", juge l'un d'eux, dans le palais des sports de Bondy. "C'était pas fou. Ils sont perdus", assène même un autre jeune, aux côtés d'autres supporters en Bretagne.

Kylian Mbappé et ses acolytes ont-ils entendu ce désarroi ? Rien n'est moins sûr. En seconde mi-temps, les deux buts inscrits en 97 secondes par Kylian Mbappé redonnent le sourire aux supporters. L'espoir renaît... mais cela ne suffira pas. Malgré l'issue du match, les fans de Bondy restent fair-play. "On est partis en finale, mais on est tous fiers d'y être arrivé", relativise un jeune de Bondy dans ce reportage du 20H de TF1. "La France a fait un très beau match", félicite une autre. 

Si la troisième étoile a échappé aux joueurs de Didier Deschamps, les Bleus sont néanmoins parvenus à faire vibrer les jeunes supporters. Faute de pouvoir l'accrocher au maillot, les étoiles ont brillé dans les yeux de ces jeunes fans qui n'espèrent plus qu'une chose. Que les Bleus "fassent mieux" pour le prochain Euro et, dans quatre ans, pour le prochain Mondial.


Benoît Leroy | Reportage : Léa Deschateaux, Charlotte Casanova et Sébastien Guerche

Tout
TF1 Info