France-Maroc : les Bleus enfin infranchissables en défense, une première au Qatar

Publié le 15 décembre 2022 à 12h30, mis à jour le 15 décembre 2022 à 12h37

Source : TF1 Info

L'équipe de France s'est qualifiée mercredi soir pour la finale de la Coupe du monde sans encaisser le moindre but face au Maroc (2-0).
C'est seulement la troisième fois en 2022 que les Bleus gardent leur cage inviolée, et la première depuis le début du Mondial.

Hugo Lloris pouvait-il rêver d'une meilleure 144e sélection ? Titulaire dans les cages en demi-finale face au Maroc (2-0), le capitaine des Bleus a encore amélioré mercredi le record de capes sous le maillot tricolore. Et il a, une fois de plus, montré à quel point son rôle était crucial en équipe de France.

Décisif à plusieurs reprises, le portier de Tottenham peut d'autant plus savourer cette qualification en finale face à l'Argentine (dimanche à 16h sur TF1) qu'il n'a pas été cherché le ballon dans ses filets, une première dans ce Mondial. Et il y est pour beaucoup. Face à Ounahi (10') ou En Nesyri (45'), Hugo Lloris a sauvé du bout des gants la maison bleue, dans un match où il a aussi rassuré sa défense sur les coups de pieds arrêtés.

Konaté, le bel intérim

Une bonne performance à laquelle la charnière centrale improvisée Varane-Konaté a bien contribué. Ce secteur de jeu était pourtant rempli de doutes avant la compétition : le Mancunien revenait d'une longue blessure et n'a pas entamé la rencontre face à l'Australie, pour le premier match des Tricolores dans le Mondial (4-1), tandis que le joueur de Liverpool n'est pas un titulaire en puissance. Lors des dernières rencontres, Didier Deschamps lui a préféré Dayot Upamecano, cette fois diminué, lui-même succédant à Presnel Kimpembe, forfait.

"Ibou" Konaté, comme le surnomme le sélectionneur, ne comptait que deux petites sélections avant le début de la compétition : deux rencontres de Ligue des Nations, en juin dernier, et aucune victoire à son actif. Son sauvetage décisif en début de seconde période (54'), mercredi, ferait presque oublier sa faible expérience internationale, tout comme celle de Dayot Upamecano, sept sélections avant le Mondial.

Khazri, dernier buteur dans le jeu face aux Bleus

Mais les deux joueurs ont pleinement répondu aux attentes, et le bloc français a enfin tenu toute une rencontre sans encaisser de but, bien aidé par Antoine Griezmann, omniprésent. Presque un exploit, tant la défense tricolore est en souffrance depuis quelques mois. Lors de leurs 13 précédents matchs en 2022, les Bleus n'avaient gardé leur cage inviolée qu'à deux reprises (contre l'Afrique du Sud et l'Autriche), pour 13 buts encaissés.

Même depuis le début de la Coupe du monde, le bloc français a toujours cédé à une reprise. Le Maroc a bien cru poursuivre cette malheureuse tradition, avant que Jules Koundé ne sauve son camp, sur sa ligne, dans le temps additionnel (90'+4).

Les hommes de Didier Deschamps sont enfin récompensés de leurs progrès. Depuis le début de la phase à élimination directe, seuls Robert Lewandowski et Harry Kane ont trompé la vigilance d'Hugo Lloris, sur pénalty. Les Bleus n'ont donc pris aucun but dans le jeu depuis la défaite controversée face à la Tunisie (0-1) et l'ouverture du score de Khazri. Pourvu que ça dure jusqu'à dimanche, au moins.


Idèr NABILI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info