Euro féminin de football UEFA 2022

VIDÉO - "C'est une fierté" : rencontre de rêve pour des enfants avec les joueuses de l'équipe de France

M.G | Reportage TF1 J.M. Bagayoko, S. Fortin
Publié le 1 juillet 2022 à 13h28, mis à jour le 1 juillet 2022 à 17h57
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

À quelques jours du début de l'Euro 2022 - où elles figureront parmi les favoris -, les joueuses de l'équipe de France ont offert un entraînement de rêve à leurs jeunes supporters.
Retour en images sur cette journée qui restera gravée dans leurs mémoires.

Des images et des souvenirs pour la vie. Avant son dernier match de préparation contre le Vietnam ce vendredi (21h10), l'équipe de France s'est offert un bon bol d'air frais et un moment de partage avec ses supporters. À quelques jours du coup d'envoi de l'Euro 2022 (6 au 31 juillet), les Bleues ont ouvert leur entraînement à 23 jeunes lauréats d'un concours.

Liana Trochu-Pereira, huit ans, n'en croit pas ses yeux. Sur le terrain, une star tricolore joue à ses côtés et l'encourage. "Je les vois d'ultra près. C'est un rêve de faire ça", se réjouit-elle avec émotion. "C'est clair (que c'est beau d'entendre ça), elles rêvent les petites. C'est vraiment quelque chose de magnifique à voir", confie, de son côté, Kadidiatou Diani, attaquante du Paris Saint-Germain.

Ce sont des exemples

Liana Trochu-Pereira

Quelques heures avant la rencontre, la fillette trépignait déjà d'impatience dans sa chambre. "Sakina Karchaoui, Hawa Cissoko, elles sont fortes. Elles jouent bien au foot. Ce sont des exemples que j'aime bien suivre", lance-t-elle, en exhibant ses crampons. 

Et quand l'art du football est enseigné par leur modèle, visiblement, cela change tout. Maé, dix ans, progresse vite. "Dix minutes de travail et Maé, il est génial", glousse l'expérimentée milieu de terrain Kenza Dali (30 ans, 43 sélections).

Entre rires et sourires

Au final, resteront des moments de partage et de complicité. "On a bien rigolé, on s'est mis des petits ponts", plaisante Hawa Cissoko. "Apparemment, on m'a mis un petit pont, mais je n'ai pas vu. Ça ne compte pas. Moi, j'en ai mis un, je l'ai vu", ajoute-t-elle avec un grand sourire.

Lire aussi

Pour les parents aussi, l'expérience n'en a pas été moins été mémorable. "Ils rêvent, et même nous on rêve", "c'est une fierté", "c'était vraiment son rêve. C'est super de partager ça avec elle", applaudissent-ils, au micro de TF1. Les enfants garderont, eux, un souvenir indélébile.


M.G | Reportage TF1 J.M. Bagayoko, S. Fortin

Tout
TF1 Info