LE WE 20H

VIDÉO - Didier Deschamps prolongé à la tête des Bleus jusqu'en 2026 : "Au fond de moi, j’ai toujours la même détermination"

Léa Tintillier | Reportage TF1 Sander Rang-des-Adrets, Saber Desfarge, Jean-Yves Mey
Publié le 7 janvier 2023 à 21h31, mis à jour le 8 janvier 2023 à 9h16
JT Perso

Source : JT 20h WE

Ce samedi matin, Didier Deschamps a été prolongé jusqu’en 2026 par la Fédération française de football.
Il a accepté d’expliquer sa décision au 20H de TF1.

"Je vais vous annoncer quelque chose qui est pour moi un immense plaisir, mon président a décidé de me prolonger jusqu’en 2026". Didier Deschamps a pris lui-même la parole en pleine assemblée générale de la Fédération française de football. 

En coulisses, entre deux éclats de rire, les deux hommes nous ont révélé que la décision a été actée en quelques secondes lors d’une discussion le 29 décembre dernier. "Au fond de moi, j’ai toujours la même détermination, la même passion", a affirmé le sélectionneur de l’Équipe de France. "Il a envie, très envie. La vraie question était celle-là, donc on n’a pas eu à discuter longtemps", a ajouté Noël Le Graët, président de la Fédération française de football.

Contrat rempli

Noël Le Graët avait fixé comme objectif à Didier Deschamps la demi-finale au Qatar. Le contrat est rempli et même dépassé. Malgré la défaite en finale, Didier Deschamps avait donc les cartes en main pour décider de son avenir. Lors de notre entretien, il nous a confié l’argument qui l’a convaincu de poursuivre. "Le privilège d’avoir beaucoup de joueurs à fort potentiel et pour certains qui n’avaient pas l’expérience mais qui, à travers cette coupe du monde, en ont déjà un peu plus", a souri le sélectionneur. 

Lire aussi

Son remplaçant pressenti, Zinédine Zidane, va donc devoir encore patienter. La longévité de Didier Deschamps était déjà unique et plutôt inhabituelle à ce genre de poste. Nommé en 2012, il dispute un premier mondial en 2014, un deuxième qu’il remporte en 2018, avant cette nouvelle finale le mois dernier. Il vivra donc dans quatre ans une quatrième Coupe du monde sur le banc. 

Le sélectionneur des Bleus sait pertinemment qu’il disposera encore avec Kylian Mbappé d’un précieux atout. "Être si proche de quelque chose de fabuleux qu’est la Coupe du monde, pour Kylian qui est jeune encore, ce n’est que partie remise", poursuit Didier Deschamps. Nous l’avions quitté un lendemain de défaite place de la Concorde, réconforté par la ferveur populaire. Dans sa conquête d’une troisième étoile, Didier Deschamps va pouvoir retenter sa chance. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Sander Rang-des-Adrets, Saber Desfarge, Jean-Yves Mey

Tout
TF1 Info