La Coupe du monde 2022 sur TF1
En Direct

EN DIRECT - La Française Stéphanie Frappart va devenir la première femme à arbitrer un match de Coupe du monde masculine

Publié le 29 novembre 2022 à 8h00, mis à jour le 29 novembre 2022 à 22h33
JT Perso

Source : TF1 Info

La Française Stéphanie Frappart va devenir la première femme à arbitrer en Coupe du monde masculine.
Elle arbitra le match Costa Rica-Allemagne prévu le jeudi 1er décembre.
Suivez les dernières informations.

LE XI PROBABLE CONTRE LA TUNISIE


Didier Deschamps va procéder à de nombreux changements contre la Tunisie, l'équipe de France étant déjà qualifiée pour les huitièmes de finale. Selon nos informations, seuls Raphaël Varane, Aurélien Tchouaméni et Kylian Mbappé conserveraient leur place dans le XI de départ par rapport au match contre le Danemark. 

Le XI probable des Bleus contre la TunisieSource : TF1 Info

LES BUTS DE PAYS DE GALLES-ANGLETERRE


Malgré une première mi-temps poussive, l'Angleterre s'est nettement imposée mardi contre le Pays de Galles (0-3). Marcus Rashford (50', 68') et Phil Foden (51') ont permis aux Three Lions d'assurer leur première place du groupe B. Revivez les buts en vidéo.

ARBITRAGE


La Fifa a confirmé que la Française Stéphanie Frappart serait au sifflet lors du match entre l'Allemagne et le Costa Rica. Elle va ainsi devenir la première femme à arbitrer en Coupe du monde masculine. 

IRAN-ÉTATS-UNIS


Avant leur troisième rencontre, les joueurs iraniens chantent leur hymne national. 

Plus tôt dans la journée, CNN avait affirmé que les joueurs, et leurs familles, avaient été menacés d'être torturés ou envoyés en prison, s'ils s'absentaient de chanter lors du protocole officiel.  

DÉNOUEMENT DU GROUPE B 


L'Angleterre et le Pays de Galles s'affrontent ce mardi. Les Three Lions veulent assurer leur première place, pour éviter une confrontation avec les Pays-Bas dès les huitièmes de finale. Les Dragons gallois, eux, veulent s'offrir une victoire de prestige et, pourquoi pas, une qualification pour les huitièmes de finale en cas de résultat favorable dans l'autre match du groupe B, Iran-États-Unis. 

MBAPPÉ INCONTOURNABLE 


Depuis le début de la Coupe du monde, Kylian Mbappé a déjà trouvé le chemin des filets à trois reprises. Son doublé contre le Danemark a permis à l'équipe de France de s'imposer et de valider son ticket pour les huitièmes de finale de la compétition. S'il affiche des statistiques impressionnantes, avec déjà 31 réalisations en Bleus en 61 sélections, l'attaquant du PSG est indispensable sous bien d'autres aspects.

LE FLOP QATAR 


En encaissant sa troisième défaite en autant de rencontres, ce lundi contre les Pays-Bays (2-0), le Qatar quitte "sa" Coupe du monde par la petite porte. Pire, les coéquipiers d'Akram Afif ont encaissé 7 buts lors de ce Mondial et n’en ont marqué qu’un. Il s'agit des pires totaux pour une nation hôte sur une même phase de groupes de Coupe du Monde. 

NEYMAR FORFAIT CONTRE LE CAMEROUN 


Comme attendu, Neymar ne participera pas au troisième match du Brésil, déjà qualifié pour les huitièmes de finale. La star du Paris Sain-Germain poursuit son "processus de rétablissement", a annoncé le médecin de la sélection, Rodrigo Lasmar. "Neymar a présenté un épisode de fièvre qui est sous contrôle et qui n'a pas interféré avec le processus de rétablissement de sa cheville", a-t-il précisé. 


La Fédération brésilienne (CBF) a également acté les forfaits de Danilo (cheville) et d'Alex Sandro, victime d'une blessure musculaire.

DES ACCROCHAGES DANS LE VESTIAIRE BELGE ? 


Depuis la défaite contre le Maroc (0-2), des crispations auraient fait surface dans le vestiaire des "Diables rouges". Une vive altercation aurait même eu lieu entre plusieurs joueurs. Ce que démentent le capitaine belge Eden Hazard et son compatriote et coéquipier en club Thibaut Courtois.

LES BLEUS AU COMPLET AVANT LA TUNISIE 


L'équipe de France a commencé mardi son entraînement de veille de match contre la Tunisie au complet, avec le retour du gardien remplaçant Alphonse Areola, ménagé lundi. 


Les vingt-quatre joueurs à disposition de Didier Deschamps se sont échauffés lors du premier quart d'heure ouvert aux médias, dont les trois gardiens en marge du groupe. 


Pour rappel, la France déjà qualifiée pour les huitièmes de finale, Didier Deschamps devrait faire tourner son équipe contre la Tunisie, ce mercredi. 

LA LIGUE 1, DAUPHINE CHEZ LES BUTEURS


Souvent décrié par rapport à ses collègues européens, le Championnat de France s'illustre en ce début de Coupe du monde. L'attaquant du PSG Kylian MBappé est pour l'instant en tête du classement des buteurs avec l'Équatorien Enner Valencia, tous deux avec trois buts.

DÉNOUEMENT DU GROUPE A


Sénégalais et Équatoriens s'affrontent ce mardi pour savoir qui verra les huitièmes de finale. La "Tri" n'a besoin que d'un match nul pour passer au tour suivant. Suivez la rencontre en notre compagnie. 

A. ONANA SORT DU SILENCE APRÈS SA MISE À L'ECART


Écarté du groupe du Cameroun, quelques heures avant le match contre la Serbie, André Onana a quitté Doha. Dans un communiqué, posté sur les réseaux sociaux, le gardien de l'Inter Milan dit "avoir essayé de trouver une solution, mais qu'il n'y avait aucune volonté de l'autre côté" pour tenter d'arranger les choses.

T. COURTOIS DÉNONCE DES "MENSONGES"


" Il ne s'est rien passé, tout le monde était déçu après la défaite. Le manager a pris la parole. Il y a trop de mensonges à l'extérieur avec les réseaux sociaux", dénonce Thibaut Courtois, qui succède à Eden Hazard, au moment d'évoquer les supposées tensions au sein du vestiaire belge. "La situation créée n'existe pas. Comme un groupe, nous devons laisser la négativité en dehors, nous sommes une grande éuqipe et nous savons que nous pouvons le faire."

"DANS LE VESTIAIRE, IL N'Y A RIEN EU", EXPLIQUE E. HAZARD


"Dans le vestiaire, il n'y a rien eu", assure le capitaine belge Eden Hazard, démentant le vif accrochage qu'il aurait eu avec son défenseur Jan Vertonghen, après la défaite contre le Maroc (0-2). "La discussion a eu lieu hier (lundi) soir à l'hôtel. On ne s'est pas battu. Il est plus grand que moi, je ne suis pas bête non plus. (rires)"

"ON VA DE L'AVANT", ASSURE E. HAZARD


"On a discuté tous ensemble, le staff technique et les joueurs, pendant une heure. On s'est dit des choses bien, et d'autres non. Peut-être que ça n'a pas plu à certains, mais on va de l'avant", poursuit Eden Hazard, de nouveau interrogé sur les rumeurs de tensions dans le vestiaire. "Notre présence avec Thibaut (Courtois) ici ? C'était mieux que deux cadres de l'équipe viennent. C'est pour ça qu'on est là aujourd'hui."

E. HAZARD SUR LES TENSIONS : "C'EST BEAUCOUP DE BÊTISES"


"Il n'y a pas eu grand-chose. Tout ce qui s'est dit, c'est beaucoup de bêtises. On a eu une bonne réunion entre joueurs, on s'est dit pas mal de choses", affirme le capitaine belge Eden Hazard, au sujet des tensions qui pollueraient le vestiaire des Diables rouges. "On est tous sondés, même si on a entendu plein de mauvaises choses. On sait qu'on passe un moment plus compliqué. On est tous là, prêt à faire les efforts les uns pour les autres. (...) Tout ce que j'ai à vous dire, c'est qu'on est tous ensemble."

DU RIFIFI CHEZ LES BELGES ?


Alors que la presse belge et française font état de vives tensions dans le vestiaire des Diables rouges, avec un accrochage entre Kevin De Bruyne et Jan Vertonghen, séparés par Romelu Lukaku, une conférence de presse est programmée mardi à 13h. Selon la RTBF, le capitaine Eden Hazard et le portier Thibaut Courtois, qui a remplacé Vertonghen en dernière minute, sont attendus pour répondre aux journalistes.

E. CAMAVINGA TITULAIRE À GAUCHE ?


"Demandez-moi s'il va jouer demain, mais je ne vous le dirai pas. J'ai d'autres options aussi", indique Didier Deschamps sur une présence d'Eduardo Camavinga dans le 11 de départ contre la Tunisie. "Adrien Rabiot a déjà été utilisé. Jules Koundé aussi, ponctuellement en club. Eduardo a pu le faire. Il a même joué défenseur central dans son historique. Ce ne sont pas des spécialistes, mais il y a des alternatives devant lui."

S. MANDANDA DANS LE BUT DEMAIN ?


"Vous en déduisez ce que vous voulez. Il n'y a pas d'obligation de faire venir le capitaine. Ca prend de l'énergie de venir devant la presse. Hugo est disponible évidemment pour demain (mercredi)", répond Didier Deschamps à une question sur une possible titularisation de Steve Mandanda dans la cage tricolore. "Aurélien Tchouaméni ne sera pas capitaine", ajoute le sélectionneur des Bleus.

D. DESCHAMPS MET FIN À LA RUMEUR K. BENZEMA


"Vous cherchez des trucs. Ce n'est pas quelque chose qui occupe mon esprit, vous connaissez la situation. J'ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et les délais pour qu'il se rétablisse. Je ne sais pas où vous voulez aller avec votre question", rétorque Didier Deschamps, interrogé sur un possible retour de "KB9". "Je m'occupe des 24 joueurs qui sont là même si Kimpembe est venu et que j'ai échangé avec Paul Pogba. Je vous laisse en parler, débattre, imaginer. Je ne vais pas commenter des trucs qui ne concernent pas notre quotidien."

D. DESCHAMPS SUR SA 11 DE DÉPART : "JE PRENDRAI LES DÉCISIONS DEMAIN" 


"On a l'assurance d'être en huitièmes et de ne pas avoir la nécessité d'aller chercher un point en plus dans l'absolu. (...) Cette situation me permet d'être dans le gestion. J'ai plus d'éléments que vous sur la situation des joueurs, il y a des discussions pour avoir le ressenti des joueurs. J'ai encore du temps, je prendrai les décisions demain (mercredi)", indique Didier Deschamps à propos de son 11 de départ contre la Tunisie. "Il va y avoir des changements. Combien ? Vous ne le saurez pas et l'adversaire non plus. Les dernières infos, je les ai 1h30 avant. (...) Les 24 joueurs sont aptes à jouer."

A. GRIEZMANN "EST BIEN DANS SA TÊTE", ASSURE D. DESCHAMPS


"On a eu deux matchs, vous êtes capables de juger les performances d'Antoine au-delà de ce qu'il fait très bien, dans un rôle qui lui va très bien. Il est en pleine possession de ses capacités athlétiques, il est bien dans sa tête aussi", répond Didier Deschamps, questionné sur "Grizou". "Il a toujours eu une grande influence dans le jeu avec un volume important qui lui permet d'être présent dans les phases offensives et défensives. Ce n'est pas un sacrifice, il prend autant de plaisir à faire un tacle qu'une passe offensive. Son intelligence permet à l'équipe d'avoir un bon équilibre."

A. GRIEZMANN "EST PRIMORDIAL DANS NOTRE SYSTÈME"


"C'est un très grand joueur, il est primordial dans notre système", assure Aurélien Tchouaméni au sujet d'Antoine Griezmann. "Avec Adri (Rabiot) et Antoine, on essaie de compenser ce que chacun fait. Certains sont parfois plus bas pour permettre aux autres de se projeter. On a tous les trois un gros volume de jeu, on peut compenser." 


Le milieu des Bleus développe aussi son association avec Adrien Rabiot. "Ça se passe très bien, une alchimie se crée. On monte en puissance à chaque match. En fonction de ce que le match demande, il peut plus monter. L'entente se passe super bien."

A. TCHOUAMÉNI N'A "PAS DE PRÉFÉRENCE" POUR LES 8ES


"La Tunisie est une équipe forte, rugueuse et technique. Ils ont de bons joueurs que j'ai affrontés en Ligue 1 comme Bronn, Sliti ou Khazri. Ils auront l'apport de leurs supporters, en nombre au Qatar", juge Aurélien Tchouaméni, qui est ensuite interrogé sur l'adversaire qu'il "préférerait" en huitièmes de finale. "Il n'y a pas de préférence. Le plus important, c'est le match de demain pour finir premiers. En huitièmes, il y a les meilleures équipes, tu n'as pas le droit de te cacher. Quoi qu'il arrive, tu joues contre des grandes équipes. Mexique, Pologne ou Argentine, on sera prêt."

LES BLEUS MONTRERONT "LEUR MEILLEUR VISAGE", AFFIRME A. TCHOUAMÉNI 


"La vérité de chaque match est différente. Dans le passé, ça s'est peut-être moins bien passé, mais c'est une Coupe du monde donc les 11 joueurs qui vont commencer demain (mercredi) auront à cœur de montrer leur meilleur visage", affirme Aurélien Tchouaméni devant la presse. "Je ne me fais pas de souci par rapport à ça."

LES BLEUS EN CONF'


À la veille de Tunisie-France, Aurélien Tchouaméni et Didier Deschamps sont en conférence de presse d'avant-match. Ils répondent aux questions de la presse.

K. BENZEMA EN VACANCES A LA REUNION


Alors que des rumeurs faisaient état d'un possible retour de Karim Benzema chez les Bleus, démenties par notre journaliste Saber Desfarges, le Ballon d'Or ne reviendra pas au Qatar. L'attaquant de l'équipe de France, en convalescence, est arrivé à La Réunion, où il va passer quelques jours de vacances.

LE PROGRAMME DU JOUR


Depuis le 20 novembre, et jusqu'au 18 décembre, la planète football vibre au rythme du Qatar. Chaque jour, avant les premiers coups de pied dans le ballon, TF1info vous présente tout ce qui vous attend aujourd'hui dans le petit État du Golfe. Cette 10e journée marque la fin de la phase de poule pour les groupes A et B.

LE BRASSARD DE LA DISCORDE


Stuart Andrew, ministre britannique des Sports, devrait porter le brassard arc-en-ciel "One Love" en tribunes pour Angleterre-Pays de Galles, rencontre prévue ce mardi à 20h. Le ministre, homosexuel, s'est également montré mécontent des décisions de la FIFA, tout en saluant les ministres ayant porté le brassard avant lui.

LES PREMIERS QUALIFIÉS CONNUS


Après les deux premiers tours de la phase de poules, trois formations ont déjà assuré leur place pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Il s'agit de la France, du Brésil et du Portugal, qui ont remporté leurs deux premiers matchs.

BIENVENUE


Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré au Mondial. Retrouvez ici les articles, vidéos et images fortes de la Coupe du monde au Qatar. 

C'est ce mardi que débute la dernière journée de la phase de poules du Mondial avec les groupes A et B qui s'apprêtent à en découdre. 

Les Pays-Bas n'ont besoin que d'un point mardi (16h) contre le Qatar, pays-hôte déjà éliminé, pour terminer en tête alors que la bataille s'annonce incertaine entre l'Équateur et le Sénégal, toujours en course. Un nul qualifierait l'équipe centre-américaine, qui s'inquiète pour son capitaine Enner Valencia, co-meilleur buteur du tournoi (3 buts) et blessé au genou droit. En face, les champions d'Afrique doivent gagner pour se qualifier.

Pratiquement qualifiée, l'Angleterre vise la première place du groupe avec une victoire mardi (20h00) dans le "derby" face au pays de Galles, dernier, mais qui peut se qualifier s'il gagne. Au même moment, l'Iran et les États-Unis s'affrontent pour la seconde fois dans un Mondial dans un match à l'enjeu sportif crucial dans un contexte politique brûlant : la Team Melli peut obtenir un premier billet historique pour les 1/8 de finale si elle s'impose face à l'ennemi historique que la République islamique accuse d'attiser la contestation dans le pays. Mais une défaite serait synonyme d'élimination.

Au programme ce mardi :

16h : Pays-Bas – Qatar (Groupe A, Stade Al-Bayt) en direct sur beIN SPORTS

16h : Équateur – Sénégal (Groupe A, Stade Khalifa International) en direct sur beIN SPORTS

20h : Pays de Galles – Angleterre (Groupe B, Stade Ahmed-Ben Ali) en direct sur TF1 sur beIN SPORTS

20h : Iran – États-Unis (Groupe B, Stade Al-Thumama) en direct sur beIN SPORTS


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info