Le WE

E-sport : les nouveaux champions

Publié le 5 juin 2022 à 20h28, mis à jour le 6 juin 2022 à 0h43
JT Perso

Source : JT 20h WE

La Trackmania Cup a eu lieu samedi à Paris - Bercy. Il s’agit d’une sorte de Grand Prix de Formule 1 entièrement en ligne. L'E-sport, sport numérique connaît un développement absolument fulgurant ces dernières années.

Il y a bel et bien un public enflammé et des supporters qui crient à s'en casser la voix lors de la Trackmania Cup samedi à Paris. Pourtant, tout y est virtuel. Les supporters sont venus regarder un tournoi de jeu vidéo de course automobile. Au moins quinze mille spectateurs et tous les ingrédients pour une rencontre sportive sont présents, même les maillots. Les joueurs, connus sous leurs pseudos, sont accueillis comme des stars et encouragés comme les plus grands sportifs.

Bren, de son vrai nom Brendan Seve a fait des jeux vidéo son métier depuis trois ans. Il gagne environ 3 000 euros par mois. Pour en arriver là, le joueur professionnel s'entraîne presque comme des sportifs de haut niveau. Cette fois, il ne passera pas les demi-finales. Pour remporter la coupe, huit équipes s’affrontent dans des courses virtuelles pendant plus de quatre heures. Ils jouent même dans de fausses Formule 1.

Les commentaires sont assurés par le "Grégoire Margotton du jeu vidéo", ou Adrien Nougaret, plus connu sous le nom de ZeratoR, suivi par 1,4 million de fans sur Internet. En 2021, près de dix millions de Français regardaient ou pratiquaient l’E-sport, c’est 1,5 million de plus que l’année précédente.

TF1 | Reportage H. Corneille, T. Fribourg


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info