Didier Deschamps a dévoilé mercredi sa liste pour le dernier rassemblement des Bleus cette saison.
Au contraire d'Ousmane Dembélé ou encore Christopher Nkunku, Alexandre Lacazette ne retrouvera pas la tunique tricolore pour les rencontres contre Gibraltar (16 juin) et la Grèce (19 juin).
Le sélectionneur français s'en est expliqué.

Une très grande saison... pour rien ? Auteur de 31 buts et 6 passes décisives, toutes compétitions confondues, cette saison avec l'Olympique Lyonnais, Alexandre Lacazette est toujours en lice pour le titre de meilleur buteur de Ligue 1 - il compte actuellement une longueur de retard sur Kylian Mbappé. Pourtant, il ne figure pas parmi les meilleurs joueurs du championnat de France, selon l'UNFP. 

Comme si une claque ne suffisait pas, l'attaquant, qui a fait son retour dans la cité des Gaules l'été dernier après cinq années outre-Manche, n'a pas été retenu par Didier Deschamps pour le rassemblement de juin de l'équipe de France. Ses excellentes performances tant dans le jeu que devant le but, qui ont porté un OL souvent désespérant et loin de ses standards, n'auront pas suffi pour convaincre l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille. Les tauliers Kingsley Coman, Olivier Giroud, Randal Kolo Muani, Marcus Thuram et Kylian Mbappé lui ont été préférés sur le front de l'attaque. Ousmane Dembélé et Christopher Nkunku font, eux, leur retour en Bleus. 

Alexandre Lacazette fait partie des sélectionnables
Didier Deschamps

Interrogé sur ces choix, Didier Deschamps n'a pas fermé la porte à un retour à Clairefontaine de l'actuel meilleur buteur français sur l'année 2023. "Tant mieux pour lui (les 27 buts). Après, s'il a marqué autant, c'est certainement parce qu'il joue plus que la saison dernière aussi. Mais bravo à lui, à son club", a commenté le technicien, qui n'a plus rappelé "AL10" depuis novembre 2017. "Alex a toujours eu cette qualité d'efficacité, il fait une très bonne saison, il fait partie des sélectionnables et des pré-sélectionnés", ajoute-t-il, en conférence de presse. 

Pour autant, "il y a une concurrence au poste avec des joueurs qui ont répondu et continuent de répondre à mes attentes et aux attentes de l'équipe de France", rappelle DD. "Je ne vais pas en mettre trois, quatre, cinq au même poste, ça n'a pas trop de sens", lâche l'entraîneur, selon qui "chaque poste est doublé". Dans son esprit, "Olivier Giroud et Randal Kolo Muani sont les deux qui occupent" le poste d'attaquant de pointe. "Mais de par ce qu'il fait, on continue de le suivre", assure le Basque.

Des tauliers établis et pas de Coupe d'Europe

En lisant entre les lignes, l'ancien milieu défensif valorise sans aucun doute les récentes performances avec la tunique frappée du coq. Dans ce registre, Olivier Giroud, meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France, Randal Kolo Muani, qui a réalisé un dernier Mondial de très bonne facture, et surtout Kylian Mbappé, nouveau capitaine de la sélection et parmi les meilleurs joueurs de la planète, semblent, pour le moment, indéboulonnables. 

Depuis sa prise de fonction, Didier Deschamps a également annoncé à plusieurs reprises qu'il accordait davantage d'importance aux performances dans les compétitions continentales. À ce petit jeu là, Alexandre Lacazette paye le déclin de Lyon, englué dans le ventre mou sans qualification européenne, quand ses principaux concurrents ont tous pu jouer à l'échelon supérieur. Une 17e cape en équipe nationale passera sans doute par une renaissance sur le plan collectif, après son retour au premier plan sur le plan individuel. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info