La Coupe du monde 2022 sur TF1

"C’est mon dernier Mondial" : Messi déterminé à "réaliser" son rêve de gagner la Coupe du monde

par Delphine DE FREITAS
Publié le 21 novembre 2022 à 17h31
JT Perso

Source : TF1 Info

La star argentine a confirmé en conférence de presse que la Coupe du monde au Qatar serait son ultime tentative de soulever le trophée.
Âgé de 35 ans, l’attaquant du PSG participe à sa cinquième compétition mondiale avec l’Albiceleste.
"Je me sens très bien physiquement", a-t-il rassuré après avoir manqué un entraînement collectif.

Il a offert à l’Argentine une Copa America qu’elle attendait depuis 28 ans. Lionel Messi espère faire de même avec la Coupe du monde. La dernière fois que l’Albiceleste a soulevé le trophée, son attaquant star n’était même pas né. Sacrée en 1978 et 1986, la sélection argentine court depuis après la victoire. Pour la Pulga, l’enjeu sera double. Car cette édition 2022 au Qatar sera son ultime chance d’inscrire son nom au palmarès. "C’est sûrement mon dernier Mondial, l’ultime possibilité de réaliser ce que nous voulons tous", a-t-il déclaré en conférence de presse lundi 21 novembre.

Les médias étaient concentrés sur sa cheville gauche, jugée inhabituellement grosse. Lionel Messi ne s’est d’ailleurs pas entraîné avec le reste du groupe argentin la veille, préférant une séance plus légère en solo. "Je me suis entraîné séparément parce que j’ai pris un coup mais il n’y a rien de bizarre. C’était par précaution", a tenu à rassurer Lionel Messi. À 35 ans, l’attaquant du PSG martèle qu’il "se sent très bien physiquement". "Je crois que j’arrive à un grand moment, tant sur le plan personnel que physique. Je n’ai aucun problème", affirme-t-il. "C’est beau que beaucoup de personnes qui ne sont pas argentines souhaitent nous voir devenir champions. Je suis reconnaissant de l’affection que j’ai reçu pendant toute ma carrière", ajoute-t-il.

L'Argentine invaincue depuis trois ans

"Jouer un Mondial est toujours spécial. L’atmosphère que l’on vit avant le premier match est différente", poursuit-il. Ce mardi à 11h, l’Argentine entre dans la compétition face à l’Arabie saoudite. Un match qui sur le papier ne semble être qu’une formalité pour les hommes de Lionel Scaloni. Ils arrivent au Qatar fort d’une impressionnante série d’invincibilités. Ils n’ont plus perdu depuis plus de trois ans et 36 matches. "Il y a moins de 8 ou 10 sélections qui peuvent l’emporter. Les détails feront les champions du monde. Ce ne sera peut-être pas l’équipe qui joue le mieux", assure le sélectionneur argentin. 

Lire aussi

Son joueur est sur la même longueur d’ondes. "L’âge te fait voir les choses d’une manière différente et donner de l’importance aux petits détails que tu ne voyais peut-être pas avant", note Lionel Messi, capitaine d’une équipe solide qui lui "rappelle celle de 2014, très unie". Un groupe que la France pourrait retrouver dès les huitièmes de finale.


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info