La Coupe du monde 2022 sur TF1

Coupe du monde 2022 : le forfait improbable d'Ismail Jakobs avec le Sénégal

Y.R.
Publié le 20 novembre 2022 à 16h27
JT Perso

Source : TF1 Info

Le Sénégal s'en serait bien passé.
À la veille de leur premier match, contre les Pays-Bas (lundi 21 novembre, 17h), les "Lions" sont empêtrés dans un souci extra-sportifs.
Le changement de nationalité sportive d'Ismail Jakobs, qui évolue à Monaco, n'a pas été finalisé à temps.

Tout footballeur rêve de jouer, au moins une fois, la Coupe du monde. Et, parfois, ce rêve ne tient qu'à un fil. Ismail Jakobs est en train de l'apprendre à ses dépens. À la veille de l'entrée en lice du Sénégal, contre le Pays-Bas, lundi 21 novembre (à 17h, en live commenté sur TF1info), le joueur de l'AS Monaco est dans l'incapacité de participer au Mondial qatari... pour des raisons administratives. Convoqué par le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé, parmi les 26 "Lions", l'ancien international allemand U21 (9 sélections) n'est pas éligible pour le premier match. Il est même incertain pour la suite de la compétition.

En pleine gestion du cas Sadio Mané (30 ans, 92 capes), forfait pour une blessure au genou, qui a été remplacé par le défenseur d'Anderlecht, Moussa Ndiaye (20 ans, 0 sélections), le staff sénégalais croule sous la paperasse. Né à Cologne d'une mère allemande et d'un père sénégalais, Ismail Jakobs attend encore l'enregistrement de son changement de nationalité sportive. Or, à un peu plus de 24 heures du coup d'envoi, la Fifa n'a pas donné le feu vert au défenseur monégasque. De fait, le Sénégal, avec qui il a joué deux amicaux en septembre, préfère le mettre de côté pour se prémunir d'un risque de défaite sur tapis vert.

Espéré "pour le prochain match"

"J'espère que ça va se régler et que (Ismail) Jakobs nous rejoindra pour notre prochain match", a confié Aliou Cissé lors du point-presse, à la veille de l'entrée en lice des "Lions". "Tous les scénarios sont envisagés", si la situation ne s'arrange pas, a-t-il assuré. "On a misé sur une certaine polyvalence qui fait qu'on n'aura pas de soucis pour remplacer Ismail Jakobs".

Lire aussi

Toutefois, la Fédération sénégalaise de football (FSF) espère un dénouement favorable. "On est en train d'y travailler sereinement", a indiqué au média Wiwsport le président Augustin Senghor. "On attend les décisions de la FIFA. On espère qu'ils seront compréhensifs. Même s'il ne pourrait pas jouer le premier match, on espère qu'il puisse être là au second." 


Y.R.

Tout
TF1 Info