La Coupe du monde 2022 sur TF1

VIDÉO – Après la défaite face aux Bleus, le gardien polonais Szczesny console son fils de 4 ans

par Delphine DE FREITAS
Publié le 4 décembre 2022 à 23h11
JT Perso

Source : Football - Coupe du Monde de la FIFA 2022

Le portier polonais a été aperçu dans les travées du stade Al Thumama auprès de son petit Liam dimanche soir.
Les yeux embués, l’enfant n’a pas voulu lâcher son célèbre père qui lui a murmuré des mots à l’oreille.
"Il a compris aujourd’hui qu’on peut perdre avec fierté et honneur !", a écrit le joueur sur Instagram.

L’image a été capturée par la télévision polonaise. Une séquence aussi mignonne que déchirante. Celle d’un petit garçon inconsolable de la défaite de son pays en Coupe du monde. Mais surtout de celle de son père, gardien de but pour la Pologne. Liam, 4 ans, a rejoint Wojciech Szczesny après l’élimination en huitième de finale face à la France ce dimanche. 

Sur les images relayées sur les réseaux sociaux, le joueur de 32 ans prend son fils dans les bras et sèche ses larmes du bout du doigt tout en lui parlant. Impossible d’entendre ce qu’il a bien pu lui susurrer à l’oreille pour le calmer.

"Je reviens fier de notre équipe !", a-t-il écrit sur Instagram, remerciant "tous les fans pour leur soutien pendant cette période particulière". "Ceux du stade, ceux derrière la télé mais surtout" sa femme Marina et leur fils Liam, "qui ont compris aujourd'hui qu'on peut perdre avec fierté et honneur !" "Nous t’aimons !", a commenté la jeune femme, actrice et chanteuse célèbre en Pologne. C’est elle qui interprétait l’hymne de la sélection polonaise pour le Mondial au Qatar.

Lire aussi

"Ce fut un tournoi inoubliable qui a marqué l’histoire", insiste-t-elle dans sa propre publication. Marina Szczesna "espère" qu’à l’avenir leur petit Liam "se tiendra dans le but et mènera leur équipe national au sommet". Dans un autre post Instagram datant du printemps, on entend l’enfant chanter l’hymne de la Juventus Turin où joue Wojciech Szczesny. "Il a déjà choisi son chemin pour la vie", s’amusait le portier polonais. Un destin tout tracé ?


Delphine DE FREITAS

Tout
TF1 Info