La Coupe du monde 2022 sur TF1

La Française Stéphanie Frappart sera l'arbitre de Costa Rica-Allemagne, une première historique

M.G
Publié le 29 novembre 2022 à 21h32
JT Perso

Source : TF1 Info

La Fifa a annoncé mardi que Stéphanie Frappart serait au sifflet du match entre l'Allemagne et le Costa Rica.
La Française va ainsi devenir la première femme à arbitrer un match de Coupe du monde masculine.

Encore une première pour Stéphanie Frappart ! La Française a été choisie pour arbitrer le match entre l'Allemagne et le Costa Rica, jeudi (20h, en direct sur TF1 et en live commenté sur TF1 Info) au stade al-Bayt d'Al Khor, a annoncé mardi la Fifa. Elle va ainsi devenir la première femme à officier lors d'une rencontre de Coupe du monde masculine. Jusqu'ici, elle avait dû se contenter d'une place de quatrième arbitre lors des confrontations entre le Mexique et la Pologne ainsi que le Portugal et le Ghana.

À 38 ans, elle fait partie des trois femmes retenues parmi les 36 arbitres de champ de ce Mondial, avec la Rwandaise Salima Mukansanga et la Japonaise Yoshimi Yamashita. Trois autres font partie de l'effectif des juges de ligne.

Une pionnière de l'arbitrage féminin

Cette désignation constitue la suite logique de l'ascension fulgurante de Stéphanie Frappart. Première femme arbitre en deuxième division française (2014), puis en Ligue 1 masculine (2019), en Supercoupe d'Europe (août 2019), en Ligue des champions (décembre 2020) et en finale de Coupe de France (7 mai dernier), elle continue d'écrire l'histoire. 

"Elles (les femmes arbitres) enchaînent depuis plusieurs années les prestations de haut vol", a salué la légende de l'arbitrage, l'Italien Pierluigi Collina, à l'entame du tournoi. "Pour nous, ce sont uniquement des arbitres officielles. Et c'est le message que je leur ai donné : 'Vous n'êtes pas ici parce que vous êtes des femmes, vous êtes ici parce que vous êtes des arbitres de la Fifa'", avait ajouté le président de la Commission des arbitres de l'instance mondiale.

Lire aussi

Pourtant, la présence de femmes à la direction de matchs masculins reste exceptionnelle, même au niveau amateur. À titre d'exemple, en France, elles ne sont qu'un millier, soit 4% du contingent des arbitres, selon des chiffres de la FFF. Malgré les récentes améliorations en la matière, le chemin est encore long…


M.G

Tout
TF1 Info