Pour son entrée en lice dans les éliminatoires à l'Euro 2024, la France s'est largement imposée contre les Pays-Bas.
Les Bleus ont rapidement pris le large grâce à une entame de match canon.
Pour éviter tout excès de confiance à la mi-temps, Kylian Mbappé a eu quelques mots pour ses coéquipiers.

Une nouvelle ère qui démarre sur les chapeaux de roue. Après l'amère défaite en finale de la Coupe du monde contre l'Argentine, l'équipe de France n'a pas tardé à rebondir. Et elle l'a fait avec la manière. Opposée à une équipe des Pays-Bas qui n'avait plus perdu depuis près deux ans - et qui a seulement été sortie au Qatar par cette même Albiceleste à l'issue d'une séance de tirs au but (2-2, 3-4 t.a.b) -, les Bleus n'ont pas fait de détails. Grâce notamment à trois buts dans les 20 premières minutes de jeu, ils se sont largement imposés (4-0), vendredi au Stade de France.

On ne se relâche pas
Kylian Mbappé

Après l'annonce de la retraite internationale de plusieurs anciens - Hugo Lloris, Steve Mandanda, Raphaël Varane, Karim Benzema -, c'est une équipe tricolore "new look" qui était alignée. Faisant désormais figure de taulier du haut de ses 24 ans, Kylian Mbappé en a profité pour étrenner son nouveau brassard de capitaine. Signe de sa place croissante dans le vestiaire, il n'a pas hésité à motiver ses coéquipiers à la mi-temps. "Bien joués les gars, bien joués ! Bien joué, c'est ça hein ! C'est comme ça qu'on entame les matchs. Les entames de match, c'est comme ça", lance-t-il dans une séquence diffusée par la FFF. "On ne (les) laisse pas respirer, rien. Il y a une deuxième mi-temps hein. La même chose. On ne se relâche pas. On y va, c'est comme ça les gars", appelle le natif de Bondy. 

Des mots qui ont visiblement fait mouche, les joueurs de Didier Deschamps maîtrisant tranquillement leur avance dans le second acte. Ils ont même fini par corser l'addition sur un raid solitaire dont "Kyky", auteur d'un doublé et d'une passe décisive, a le secret. La fusée du PSG espère réaliser une performance du même acabit lundi, en Irlande (20h45 sur TF1 et en live commenté sur TF1Info), pour, pourquoi pas, déjà prendre une option sur l'un des tickets pour l'Euro en Allemagne. 


M.G

Tout
TF1 Info