Des JO d'hiver de Pékin sous le signe du Covid

"Je ne réalise pas complètement" : Clément Noël, un médaillé olympique heureux

Publié le 16 février 2022 à 15h20, mis à jour le 16 février 2022 à 16h02
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce mercredi, la France a remporté une quatrième médaille d'or aux JO d'hiver grâce à Clément Noël en slalom.
Un champion olympique qui a encore du mal à réaliser, comme il l'a confié à Jacques Legros au 13h de TF1.

16 ans que l'équipe de ski alpin attendait ça. Clément Noël est devenu à seulement 24 ans champion olympique de slalom ce mercredi matin à Yanqing, apportant un quatrième titre et une treizième médaille à la France aux Jeux olympiques de Pékin. Noël est le premier champion olympique français en ski alpin depuis Antoine Dénériaz, vainqueur de la descente en 2006. Il succède pour la France au palmarès du slalom olympique à Jean-Pierre Vidal (sacré en 2002), Jean-Claude Killy (1968) et aux sœurs Christine (1964) et Marielle Goitschel (1968).

"Une grande journée, un grand bonheur"

Au vu de sa performance, la question mérite d'être posée, est-il le nouvel espoir du ski français ? "Pour l'instant, je ne réalise pas complètement mais ce qui est sûr, c'est que ça a été une grande journée, un grand bonheur, beaucoup d'émotions. Et puis après ce que cette médaille fait de moi, ce n'est pas le plus important. Le plus important, c'est ce que j'ai vécu aujourd'hui et ça, ça reste gravé", confie-t-il au micro de TF1 (vidéo en tête de l'article). 

Lire aussi

Le Vosgien, devenu savoyard d'adoption lorsqu'il s'est installé à Val d'Isère à l'adolescence pour poursuivre sa carrière de skieur, était visiblement très ému sur le podium en attendant de recevoir sa médaille d'or. "C'est un moment unique, c'est un moment à se rappeler, à profiter. Et c'est vrai que d'entendre la Marseillaise sur le podium, ça met les frissons, c'est quelque chose d'assez incroyable. J'ai vraiment profité de ce moment", dit-il. "Il y avait tous les coachs, les amis, et les athlètes de l’Équipe de France pour me supporter et me féliciter. Donc ça a été un grand moment d'émotion", conclut le skieur de Val d'Isère.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info