À 500 jours des JO 2024, Emmanuel Macron va lancer le compte à rebours

par M.G avec AFP
Publié le 14 mars 2023 à 7h59

Source : TF1 Info

À un an et demi du coup d'envoi des Jeux Olympiques de Paris, Emmanuel Macron doit faire le point, ce mardi, sur l'avancée des préparatifs.
Pour le président de la République, le pari de rendre la Seine et la Marne "baignables" est en passe d'être réussi.

Le grand compte à rebours est lancé. Après des années de préparatifs, les Jeux Olympiques de Paris (26 juillet-11 août 2024) approchent désormais à grands pas. À 500 jours du lancement de la compétition, Emmanuel Macron doit faire le point, ce mardi, à la préfecture de Paris sur la mobilisation des services de l'État pour le plus grand événement sportif mondial, a annoncé l'Élysée. "Il souhaite s’assurer que chacun, au sein de l’ensemble des ministères ainsi que de nos administrations, est au travail sur un agenda et une feuille de route clairs, sur lesquels l’ensemble des embûches possibles soit connu et anticipé", glisse l'exécutif, dans des propos rapportés par L'Équipe

Après un déjeuner avec les responsables des entreprises partenaires des JO, le chef de l'État va rencontrer le président du comité d’organisation, Tony Estanguet. Un entretien avec Thomas Jolly, le directeur artistique de la cérémonie d’ouverture, est également à l'ordre du jour. Il permettra de discuter du "concept artistique de la cérémonie d'ouverture", indique l'AFP. La journée s'achèvera par une rencontre et un discours devant les quelque 500 fonctionnaires de la région Île-de-France mobilisés sur l'évènement. "En amont, il présidera une réunion de travail sur la mobilisation des services de l’État en Ile-de-France qui reviendra notamment sur les grands chantiers urbains, sportifs et de mobilité engagés, sur la sécurité de l’événement, ou l’héritage de ces Jeux sur le territoire régional", explique l'Élysée.

Selon nos confrères de l'Équipe, une prise de parole de la ministre des Sports est prévue en Conseil des ministres mercredi pour faire un point sur l'organisation.

Bientôt des baignades dans la Seine ?

La France, pays organisateur, est confrontée à une multitude de défis pour cet événement sportif attendu dans le monde entier, que ce soit sur le plan de la sécurité, celui des transports ou encore celui des logements. Si des doutes subsistent sur la capacité à être prêts dans les temps, l'une des difficultés est, semble-t-il, en passe d'être résolue. Le pari de "rendre la Seine et la Marne baignables" est sur le point d'être tenu, s'est ainsi félicité Emmanuel Macron. "C'est notre objectif pour 2024. 1,4 milliard d'euros investis, dont la moitié par l’État", ajoute le dirigeant de 45 ans. "À J-500, nous sommes en passe de réussir ce qui sera l'un des plus beaux héritages des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024", s'enflamme-t-il encore. 

Disputées entre les Invalides et la Tour Eiffel, les épreuves de natation en eau libre et du triathlon doivent marquer un nouveau départ des relations entre le grand public et le fleuve, interdit à la baignade depuis 1923. Dans les années qui suivront, l'ouverture d'une vingtaine de zones de baignade en Île-de-France est prévue. 


M.G avec AFP

Tout
TF1 Info