Une dernière prise, un dernier effort pour libérer tout un groupe, un moment de folie... l'Hexagone remporte la première compétition par équipes de l'histoire du judo olympique.

Face à l'invincible Japon, neuf titres en individuel à Tokyo, les Français débutent avec Clarisse Agbegnenou, notre seule médaille d'or, et ça, c'est un défi immense. Elle affronte la championne olympique de la catégorie supérieure. C'est le choix risqué des entraîneurs français. Ils payent, la judokate s'impose par ippon. La course est donc lancée.

Pour décrocher l'or, il faut gagner quatre combats. Axel Clerget apporte le deuxième point, l'Hexagone mène 2-0. Revenus à 2 à 1, les Japonais doivent débouler la montagne Riner. Pour ce dernier, c'est l'unique occasion de ramener l'or de Tokyo. Il gagne, l'Hexagone n'est plus qu'à un match du bonheur.

Sarah-Léonie Cysique arrache le dernier point dans les dernières secondes. La première équipe mixte française est un bijou. "Première édition aux Jeux Olympiques à Tokyo, là où tout a commencé, et on a gagné contre le Japon... on l'a fait", énonce fièrement Teddy Riner. Grâce à cette deuxième médaille, l'Hexagone se place deuxième nation olympique du judo en battant son record historique.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info