VIDÉO – Le doublé de Kevin Gameiro qui qualifie Séville en finale de la Ligue Europa… et le conduira à l’Euro 2016 ?

Hamza Hizzir
Publié le 6 mai 2016 à 8h02
VIDÉO – Le doublé de Kevin Gameiro qui qualifie Séville en finale de la Ligue Europa… et le conduira à l’Euro 2016 ?

FOOTBALL – Kevin Gameiro a encore fait parler la poudre jeudi soir, en demi-finale retour de la Ligue Europa. Son doublé permet au FC Séville d’atteindre la finale et fait de lui le 3e meilleur buteur français de la saison. Ce qui n’échappera pas à Didier Deschamps.

Karim Benzema manquera-t-il à l’équipe de France durant 2016. Le sélectionneur espagnol, Vicente Del Bosque, interrogé là-dessus le 18 mars, avait répondu ceci : "C'est indépendant de la présence ou non de Benzema. Ils ont Kevin Gameiro qui joue de manière phénoménale et qui n'est pas convoqué. Si Gameiro n'est pas là, il doit y avoir de sacrés joueurs devant." De l’autre côté des Pyrénées, l’ex-attaquant du PSG a le vent en poupe. Et le doublé qu’il a inscrit jeudi soir face au Shakhtar Donetsk (3-1) pour qualifier la FC Séville en finale de la Ligue Europa (il avait déjà marqué le but de l’égalisation à 2-2 lors de la demi-finale aller) va accentuer le phénomène.

Assis dans les tribunes du stade Ramón-Sánchez-Pizjuán, Guy Stephan, l’adjoint de Didier Deschamps, n’en a pas manqué une miette. Et, en prenant connaissance de son rapport, le sélectionneur devra fatalement prendre en considération la statistique suivante : avec 28 buts inscrits toutes compétitions confondues cette saison, Kevin Gameiro est désormais le 3e meilleur buteur français de la saison, derrière Antoine Griezmann (31) et André-Pierre Gignac (30), mais devant Karim Benzema (27), Olivier Giroud et Alexandre Lacazette (20). Le timing paraît toutefois un peu trop serré pour intégrer la liste des 23, qui sera annoncée le 12 mai (au JT de 20h de TF1).

À LIRE AUSSI >> ÉDITO - En l'absence de Benzema, il y a aussi Gameiro

L’intéressé, lui, se montrait fataliste dès le 15 mars, dans France Football : "Je suis là, je marque des buts.La vérité est dans mes stats, je ne peux pas faire beaucoup mieux… Je ne peux pas forcer le sélectionneur à me prendre. Si on ne me donne pas l’occasion de montrer ce que je peux faire… En club, tu as toujours l’occasion de forcer les décisions parce que ton entraîneur te voit évoluer au quotidien, il évalue ton degré d’implication, mais en sélection, tu ne peux pas faire bouger les choses. Si Didier Deschamps a déjà son groupe, ses joueurs, ça sera très dur pour moi de revenir. Je dirais que j’ai deux chances sur dix." Sans doute un peu plus aujourd’hui.


Hamza Hizzir