VIDÉO – Lionel Messi a inscrit un triplé historique contre le Manchester City de Pep Guardiola

Hamza Hizzir
Publié le 19 octobre 2016 à 23h51
VIDÉO – Lionel Messi a inscrit un triplé historique contre le Manchester City de Pep Guardiola

Source : PAU BARRENA / AFP

LIGUE DES CHAMPIONS - Avec un somptueux triplé, Lionel Messi, la star du FC Barcelone, a foudroyé le Manchester City de son ex-entraîneur Pep Guardiola (4-0), ce mercredi soir,permettant au club catalan de s'envoler en tête du groupe C. Et battant, au passage, un prestigieux record.

D’abord quelques chiffres, pour mieux mesurer la portée du triplé de Lionel Messi avec le FC Barcelone, ainsi large vainqueur (4-0) de Manchester City ce mercredi soir en Ligue des champions. L’Argentin devient le second joueur de l’histoire de son club, après Adriano, à en planter deux de suite dans la compétition-reine du football de clubs. En tout, il en a inscrit sept, ce que, évidemment, personne n’avait encore jamais fait en C1. En outre, le voici qui prend seul la tête du classement des buteurs de cette édition 2016-17, et qui égale le record de buts marqués durant la phase de poules (53), que l’Espagnol Raul détenait seul depuis sa retraite et jusqu’alors.

Ensuite, quelques images, pour mieux apprécier la chance de pouvoir se délecter, de nos yeux, de ses prodiges. Cela a commencé par cette épique série de dribbles, avant de conclure pour ouvrir le score à la 17e minute de ce choc majuscule.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Et puis il y eut cette frappe chirurgicale, du gauche à l’entrée de la surface, consécutive à un service d’Iniesta, à la 61e.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

Enfin, une erreur de Gündogan, suivie d'une passe en retrait idéale de Suarez, lui a permis de briller à nouveau, à la 69e.

Nous ne pouvons pas afficher ce tweet.


Twitter conditionne l'affichage des tweet au dépôt de traceurs “réseaux sociaux” permettant de suivre votre navigation sur nos services.

Pour afficher ce post, vous pouvez cliquer sur “paramétrer mes cookies” et accepter les traceurs liés à la finalité “réseaux sociaux”.

Sans une telle acceptation, vous ne pourrez pas accéder à ce tweet.

Pour plus d’information, visitez la politique « cookies » Twitter.

On notera, par ailleurs, que sur le banc de Manchester City, il y avait son ex-entraîneur, son mentor, celui qui l’a façonné et sans qui il ne serait sans doute pas le même joueur aujourd'hui, l’intransigeant Pep Guardiola. Que la Pulga aime affronter, puisqu’il en est désormais à 5 buts en 3 matchs contre lui. C’est un autre record, moins significatif, mais à haute teneur symbolique. 

Pour mémoire, voici ce que disait Guardiola de Messi, juste après la finale de Ligue des champions qu’ils avaient remportée ensemble, en mai 2011, contre Manchester United (3-1) : "Sans Lionel Messi, on n'aurait pas cette qualité de jeu. Nous, on a le travail et le talent. Mais Messi est unique, exceptionnel et irremplaçable dans notre système de jeu. Quand on fera venir des joueurs, il faudra que ceux-ci s'adaptent à Messi, qu'ils jouent en fonction de lui. De son côté, j'espère que Messi continuera à avoir une vie paisible et rangée." C’est bien la seule fois que cet apôtre d’un football on ne peut plus collectif s’est incliné devant la dimension individuelle de son sport. 


Hamza Hizzir