Le 20h de Darius Rochebin

VIDÉO - Sur LCI, Michel Platini exclut de revenir dans les instances du foot : "Ce monde ne m'intéresse plus"

Idèr Nabili
Publié le 15 juillet 2022 à 22h42, mis à jour le 15 juillet 2022 à 23h49
JT Perso

Source : TF1 Info

Quelques jours après avoir été acquitté, Michel Platini a accordé un entretien exclusif à LCI.
Il annonce qu'il ne reviendra pas dans les institutions du football malgré la décision de justice en sa faveur.

Après plus de six ans d'enquête et deux semaines de procès pour escroquerie en Suisse, Michel Platini a été acquitté, tout comme l'ancien président de la Fifa Sepp Blatter. Il avait comparu pour avoir "obtenu illégalement, au détriment de la Fifa, un paiement de deux millions de francs suisses" (1,8 million d'euros) en sa faveur. Invité de LCI ce vendredi, Michel Platini assure que cette décision "n'est pas une surprise".

"Je sais ce que j'ai fait et pas fait", indique-t-il (voir vidéo en tête de cet article). "Vu tous les mensonges et calomnies, (son acquittement) a été une surprise pour pas mal de gens, mais pas pour le grand public", poursuit l'ancien président de l'UEFA. "Dans la rue, les gens n'ont jamais cru en cette histoire. C'est ma grande victoire." Michel Platini veut désormais comprendre "pourquoi cela s'est passé comme cela" pour faire en sorte "que cela ne se reproduise plus dans le futur". En ce sens, le triple Ballon d'or a déposé plainte "en France et en Suisse pour connaître la vérité".

"J'ai des idées intéressantes pour le football, mais pas dans les institutions"

Désormais acquitté, Michel Platini refuse toutefois de revenir dans les instances du football. "Cela fait 50 ans que je suis dans la médiatisation. Ma famille, moi, avons besoin d'un repos médiatique. J'ai décidé de ne pas me présenter à la Fifa, à l'UEFA, à la FFF, à la Fifpro", déclare celui qui, à 67 ans, a "envie de vieillir tranquillement." "Ce sont des décisions prises il y a longtemps, mais je voulais le dire la tête haute, pas sous le coup d'une inculpation."

Cela ne signifie pas pour autant que Michel Platini prend sa retraite. "J'ai toujours dit que s'il y avait quelque chose d'intéressant à faire pour le football, je le ferai, - et j'ai des idées intéressantes - mais pas dans ces institutions", insiste-t-il. "Ce sont des mondes qui m'ont dérangé. Je n'ai pas envie d'y retourner. Je serai toujours un supporter du football, pas de ces institutions. Ce monde ne m'intéresse plus, j'ai été déçu."

Lire aussi

Michel Platini était pourtant en passe de devenir président de la Fifa en 2015, avant que ne sortent les accusations. "Le but était de m'éliminer", explique-t-il. "Je devais devenir président de la Fifa, donc cela intéressait tout le monde. Beaucoup ont cru en moi, mais quelques-uns ont essayé de me tuer. [...] À la Fifa, ils ont cherché (une raison) pour me tuer. Si cela n'avait pas été cette facture, qui est sortie cinq ans après, ils auraient trouvé autre chose, peut-être une cravate bleue à la place d'une cravate rouge. Ils ne voulaient absolument pas que je vienne."


Idèr Nabili

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info