La Coupe du monde 2022 sur TF1

Mondial 2022 - "C'est choisir entre sa mère et son père" : les Tunisiens de France partagés avant la rencontre

Publié le 29 novembre 2022 à 10h00
JT Perso

Source : TF1 Info

L'équipe de France affronte ce mercredi la Tunisie (16h en direct sur TF1) pour sa dernière rencontre de la phase de poules de la Coupe du monde.
Un match forcément particulier pour les Tunisiens de France, partagés entre leurs deux pays.
Ils racontent à TF1info la difficulté de leur choix.

Quatre jours après sa victoire face au Danemark (2-1), synonyme de qualification, l'équipe de France remet le bleu de chauffe ce mercredi face à la Tunisie (16h en direct sur TF1 et TF1info). Un match pour du beurre, ou presque - les Bleus n'ont besoin que d'un nul pour assurer la première place - mais particulièrement tendu pour toute la communauté tunisienne présente dans l'Hexagone.

Pour elle, cette rencontre, inédite en Coupe du monde, ressemble à un crève-cœur. "Que les deux pays soient dans le même groupe, ce n'est vraiment pas de chance", regrette auprès de TF1info Nordine, chef de cuisine franco-tunisien. Lui regardera le match en tant que supporter neutre. "Pour moi, la Tunisie est ma mère, et la France est mon père. Et je ne peux pas choisir entre les deux", explique celui qui a grandi en Tunisie avant de débarquer sur le sol français.

"Un pincement au cœur de voir les deux équipes s'affronter"

"Que la France ou la Tunisie perde, je serai forcément triste", poursuit-il. "S'il y avait une finale Tunisie-France, peut-être que je soutiendrais la Tunisie, parce qu'elle n'a jamais remporté de Coupe du monde, alors que la France a déjà deux étoiles. Mais pour une première partie de Mondial, je ne peux pas choisir."

Salah, lui, a fait son choix. Ce Tunisien, président d'un club de boxe anglaise dans la région lyonnaise, vit en France depuis plus de cinq décennies. L'équipe de France, il la soutient à chaque match... Sauf ce mercredi. "J'espère que les Bleus vont aller loin, mais je vais supporter la Tunisie", explique-t-il. "J'ai toujours supporté la France... Quand la Tunisie ne joue pas." Un choix plus facile, sans doute, depuis la qualification des coéquipiers de Kylian Mbappé en huitièmes de finale, avant même la dernière rencontre.

Lire aussi

"J'ai surtout peur d'un carton", admet toutefois Salah. "Il ne faudrait pas que la Tunisie en prenne 5, comme le Brésil (la Seleção a battu la Tunisie 5-1 au Parc des Princes, fin septembre, NDLR)." Malgré sa crainte, il attend ce moment depuis le tirage au sort. "On vit en France, nos enfants sont Français. Cela fera forcément un pincement au cœur de voir les deux équipes s'affronter, mais c'est beau. En regardant le match, on va être vraiment fiers." En cas de victoire de la Tunisie, il pourrait même retrouver les deux pays lors de la phase à élimination directe.


Idèr NABILI

Tout
TF1 Info