Dans une vidéo rapidement devenue virale, Mathias Pogba a affirmé samedi disposer d'informations concernant son petit frère Paul, l'avocate de ce dernier mais aussi Kylian Mbappé.
Le milieu de terrain de l'équipe de France et de la Juventus Turin n'a pas tardé à réagir, dénonçant dimanche des "menaces" et des "tentatives d’extorsion en bande organisée" à son encontre.

Une affaire qui fait déjà grand bruit. Mathias Pogba, l'un des frères de Paul Pogba, a publié samedi une courte vidéo sur les réseaux sociaux TikTok et Instagram. Dans cette séquence de quelques secondes, l'international guinéen prétend qu'il va "faire de grandes révélations" au sujet du milieu de la Juventus Turin, de son avocate, Rafaela Pimenta et de Kylian Mbappé. 

S'exprimant en quatre langues différentes (français, italien, anglais et espagnol), Mathias Pogba estime que "le monde entier" mérite de connaître "certaines choses, afin de décider en toute connaissance de cause s'il (Paul Pogba) mérite vraiment l'admiration, le respect, sa place en équipe de France, s'il est une personne digne de confiance et s'il est digne d'être pris comme représentant de la jeunesse du monde, des quartiers populaires et des grandes marques"

"Tout ça risque d'être explosif et de faire grand bruit"

Assis face à un bureau, texte en main, l'attaquant, actuellement sans club, affirme avoir en sa possession des preuves mettant en doute "l'intégrité et le professionnalisme de Rafaela Pimenta". De "nombreux témoignages" confirmeront ses propos et "tout ça risque d'être explosif et de faire grand bruit", conclut-il. 

Une enquête en cours en France et en Italie

Ce dimanche, l'entourage de Paul Pogba a dénoncé des "menaces" et des "tentatives d’extorsion en bande organisée" à son encontre. "Les déclarations récentes de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise. Elles s’ajoutent à des menaces et des tentatives d’extorsion en bande organisée contre Paul Pogba", ont expliqué dans un communiqué les avocats du champion du monde tricolore, de Yeo Moriba (la mère de Mathias et de Paul Pogba) et de l'agente du joueur, Rafaela Pimenta. "Les autorités compétentes en Italie et en France ont été saisies il y a un mois et il n’y aura plus d’autres commentaires par rapport à l'enquête en cours", ont-ils précisé. 

Une source proche du dossier a confirmé à l'AFP qu'une enquête avait été ouverte en France début août. Elle a été confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). 

Selon deux sources proches de la famille Pogba contactées par l'AFP, de fortes sommes d'argent sont réclamées à l'ancien joueur de Manchester United s'il veut éviter la diffusion de vidéos prétendument compromettantes.


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info