VIDÉO – Pourquoi le All Black Richie McCaw pourrait être suspendu pour la finale

Hamza Hizzir
Publié le 25 octobre 2015 à 11h31
VIDÉO – Pourquoi le All Black Richie McCaw pourrait être suspendu pour la finale

RUGBY - Le capitaine de la Nouvelle-Zélande, Richie McCaw, a-t-il provoqué la blessure du Sud-Africain François Louw en lui assénant volontairement un coup de coude ? La question mérite d'être posée.

C'est de notoriété publique : Richie McCaw est un petit filou. Sa propension à se retrouver hors jeu au nez à la barbe des arbitres a même donné à certains petits plaisantins une brillante idée de t-shirt.

Mais le capitaine des All Blacks a, semble-t-il, poussé la roublardise un peu trop loin samedi soir, à la 21e minute de la demi-finale de la Coupe du monde qui a opposé les siens à l'Afrique du Sud (victoire néo-zélandaise 18-20). Dans les images ci-dessous, on le voit en effet laisser trainer son coude à hauteur du visage du Springbok François Louw. Lequel, après en avoir perdu l'équilibre, a ensuite dû quitter ses partenaires sur saignement... Puis se faire poser 20 points de suture.

L'arbitre, le Français Jérôme Garcès, n'en a rien rien vu. Mais McCaw pourrait néanmoins être rattrapé par la patrouille. Car, suite au tollé provoqué par la diffusion de cette vidéo sur internet, le commissaire à la citation a désormais 36 heures pour se saisir de l'action, s'il le juge nécessaire. Et, si le Kiwi était reconnu coupable d'une agression délibérée, il encourrait une suspension minimale de deux semaines, qui le priverait automatiquement de la finale de samedi prochain, face à l'Australie ou l'Argentine. Une perte potentiellement lourde pour la Nouvelle-Zélande, tant l'expérience de l'intéressé est précieuse dans les grands matchs.

À LIRE AUSSI >>  La Nouvelle-Zélande remercie Dan Carter

Mais nous n'en sommes pas là. Car tout le monde n'a pas trouvé ces images accablantes pour le plus capé des All Blacks. En témoigne le tweet repris à son compte ce dimanche matin par l'international anglais du RC Toulon, Delon Armitage, que l'on pourrait traduire ainsi : "Qui est le journaleux qui a monté de toutes pièces cette histoire de coup de coude de McCaw ? Il devait être désespéré, ou malicieusement à la recherche d'un drame, pour avoir trouvé ça." Le "journaleux", comme le rugbyman, a le dos large.


Hamza Hizzir

Tout
TF1 Info