Le skieur du Dévoluy a réalisé un exceptionnel doublé, samedi 20 janvier, en remportant la seconde descente de Kitzbühel, en Autriche.
Une victoire acquise au lendemain d'un premier sacre sur la mythique Streif.
Avec ce succès, il rejoint des légendes de la discipline comme le Suisse Beat Feuz (2021) et le Français Luc Alphand (1995).

Il est inarrêtable. Après Bormio et Wengen, le skieur haut-alpin Cyprien Sarrazin s'affiche un peu plus comme un géant de la descente. Alors qu'il explose au plus haut niveau en cet hiver 2023-2024, le Français a réalisé, samedi 20 janvier, un exploit, en remportant pour la deuxième fois en deux jours la mythique descente de Kitzbühel, en Autriche. Un succès avec la manière : il devance de près d'une seconde l'ogre suisse du ski alpin et leader du classement général Marco Odermatt. 

À 29 ans, l'ancien géantiste originaire du Dévoluy est devenu le huitième athlète à s'imposer deux fois sur la Streif sur un même week-end. Il rejoint ainsi des légendes comme le Suisse Beat Feuz (2021) et l'Autrichien Karl Schranz (1972). Il rejoint surtout au palmarès le dernier Français à avoir réussi cet exploit : Luc Alphand, en 1995. 

Aujourd'hui, il y avait vraiment LE 'run'. Au-delà de la victoire, il y avait le run, je l'ai sorti du fond du cœur
Cyprien Sarrazin

Parfait du début à la fin de la descente, il a été le seul skieur à avoir dévalé la piste dans sa totalité en moins d'une minute et 53 secondes. L'Italien Dominik Paris complète le podium à 1 sec 44 de la victoire. "Aujourd'hui, il y avait vraiment LE 'run'. Au-delà de la victoire, il y avait le run, je l'ai sorti du fond du cœur. C'était incroyable, je me suis fait plaisir de haut en bas, j'ai senti qu'il y avait de la vitesse, je passe la ligne, je tourne la tête et je vois qu'il y a du vert", a commenté Cyprien Sarrazin au micro d'Eurosport, après la course.

Après sa démonstration, le Gapençais est monté sur les boudins de l'aire d'arrivée, les bras levés, conscient de l'énorme performance qu'il venait de réaliser dans le temple de la vitesse, sous les yeux notamment du Suisse Didier Cuche, quintuple vainqueur de la Streif, le record. Cyprien Sarrazin, lui, s'impose pour la quatrième fois cet hiver. Conséquence de cette nouvelle performance de géant : le Français revient à six points seulement de Marco Odermatt au classement de la Coupe du monde de descente alors qu'il reste quatre épreuves au programme : deux à domicile, à Chamonix, début février, une à Kvitfjell en Norvège et celle des finales à Saalbach, en Autriche.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Christophe Abel

Tout
TF1 Info