La Coupe du monde 2022 au Qatar

VIDÉO - Qatar 2022 : la Coupe du monde de tous les records

Léa Tintillier | Reportage Jean-Marie Bagayoko, David Pires
Publié le 31 mars 2022 à 23h41
JT Perso

Source : TF1 Info

Le Qatar veut à tout prix réussir la Coupe du monde.
Son organisation va coûter 156 milliards d’euros au petit émirat.
Des ONG dénoncent le coût environnemental, mais aussi humain de ce mondial.

Un petit émirat qui veut réussir une grande coupe du monde. L’organisation du mondial va coûter 156 milliards d’euros au Qatar, un record. Derrière les alignements de buildings, le stade Al-Bayt, en forme de tente bédouine. Il est flambant neuf. "Allez à l’intérieur, vous serez surpris. C’est très impressionnant et c’est immense", affirme un habitant. 

Sa construction a coûté un milliard d’euros, soit trois fois plus que le stade de France. Dans huit mois, la cérémonie d’ouverture et le tout premier match y auront lieu devant 60.000 spectateurs. Certains le surnomment déjà le stade de la démesure. À l’intérieur, le toit est rétractable. Derrière les tribunes, c’est le grand luxe. 96 suites d’hôtels ont été prévues pour les supporters les plus fortunés qui devront débourser 67.000 euros pour une chambre avec vue sur le terrain. 

Mais le plus surprenant reste sans doute le système de climatisation. Des tubes diffusent de l’air conditionné. De quoi rafraichir tout le stade. Il fait 18 degrés à l’intérieur et 25 à l’extérieur. Des ONG dénoncent d’ailleurs le coût environnemental, mais aussi humain de ce mondial. C’est la face sombre de cette coupe du monde. 6 500 travailleurs migrants seraient morts sur les chantiers de construction des stades, victimes de la chaleur intense, des chutes et d’accidents du travail. 

Huit stades pour six milliards d’euros

Officiellement, le Qatar a recensé 37 décès. Mais le pays s’est engagé à améliorer les conditions de vie et la sécurité des travailleurs migrants. "Les ONG ne peuvent pas imaginer les efforts que nous avons faits. C’est la vérité. Nous voulons prouver que nous sommes prêts, montrer au monde qu’on peut nous faire confiance et que le Qatar est capable d’organiser la coupe du monde", affirme Niyas Abdulrahiman, directeur de la sécurité de la coupe du monde au Qatar, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Lire aussi

Le mondial se déroulera sur un espace réduit. 70 kilomètres séparent les deux stades les plus éloignés. Construites pour l’évènement, les huit enceintes ont coûté six milliards d’euros. Elles sont prêtes, les Qataris aussi. "J’ai trop hâte d’y être, d’accueillir le monde entier et la France", témoigne l’un d’eux. "Une coupe du monde, ce n’est jamais arrivé ici. Ça va être fantastique", ajoute un autre. Le Qatar veut faire de cette première coupe du monde au Moyen-Orient un évènement grandiose. Il espère accueillir 1,2 million de supporters. Soit la moitié de sa population. 


Léa Tintillier | Reportage Jean-Marie Bagayoko, David Pires

Tout
TF1 Info