VIDÉO - Le foot du futur : comment vous regarderez bientôt les matchs

M.L | Reportage TF1 Yani Khezzar, Christophe Aragona, Olivier Stammbach
Publié le 17 novembre 2022 à 10h42, mis à jour le 17 novembre 2022 à 12h48

Source : JT 20h Semaine

Cinq milliards de téléspectateurs devraient suivre la Coupe du monde de football à la télévision.
Bientôt, grâce aux nouvelles technologies, vous ne regarderez plus les matchs de la même façon.
La réalité virtuelle pourrait vous donner l'impression d'entrer vous-même sur le terrain.

D'ici à quelques années, regarder un match de foot sera une expérience très différente de celle que vous connaissez aujourd'hui. Vous pourrez en quelque sorte vous téléporter directement dans le stade, mais sans quitter votre canapé, grâce à un casque de réalité virtuelle, comme le montre le journaliste de TF1 Yani Khezzar dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Une fois ce casque installé devant vos yeux, vous aurez la sensation d'être en tribune. Au milieu des autres supporters, vous pouvez regarder tout autour de vous d'un simple mouvement de tête. Sans compter les sons, les cris, les chants, qui permettront d'être complètement immergé dans l'ambiance du match. 

D'un mouvement de main, il sera aussi possible d'accéder aux statistiques de la rencontre dès que souhaité, ou encore suivre les performances d'un joueur en particulier (nombre de tirs, passes, dribbles...). Et puis, pour mieux profiter de la rencontre au plus près des actions, l'utilisateur pourra à tout moment se rapprocher du terrain, atterrir aux premières loges et ainsi changer d'angle de vue. 

"Tout le monde y a intérêt"

D'ici un peu plus de temps, il aura même la possibilité de suivre le match à la première personne, depuis le point de vue de son joueur préféré. Le tout filmé en direct, grâce à des minicaméras intégrées directement sur les maillots des footballeurs. 

Mais pourquoi troquer la traditionnelle télévision pour la réalité virtuelle ? "Parce que tout le monde y a intérêt", plaide Nicolas Dupain, président de France Immersive Learning, association dédiées aux technologies immersives. "D'abord les spectateurs : ils vont pouvoir assister en VIP à tous les évènements sportifs et culturels. C'est aussi la possibilité pour les diffuseurs, les fédérations, les acteurs économiques du monde du sport de pouvoir commercialiser non pas seulement 80.000 places pour le Stade de France, mais des centaines de milliers, voire des millions, et ce partout sur la planète", poursuit-il. 

Par ailleurs, du côté des joueurs, ces innovations devraient profiter à l'avenir tout aussi bien à l'entraînement des sportifs professionnels qu'à celui des amateurs. En enfilant des lunettes de réalité augmentée, ils pourront voir s'afficher des informations directement dans leur champ de vision, pour perfectionner les coups francs en optimisant la trajectoire du ballon, ou encore affronter des hologrammes qui imitent le style de jeu de leurs adversaires par exemple. Une façon, à terme, de rendre plus accessible des entraînements sur mesure, digne du plus haut niveau. Les entraîneurs, eux, pourront aussi s'appuyer sur des méga-ordinateurs dotés d'intelligence artificielle pour affiner les stratégies de leur équipe.

Toutes ces technologies sont en cours de développement et devront voir le jour d'ici à quelques années. Mais elles devront aussi veiller à ne pas dénaturer le plaisir du sport, qui repose beaucoup sur des exploits imprévisibles.


M.L | Reportage TF1 Yani Khezzar, Christophe Aragona, Olivier Stammbach

Tout
TF1 Info