Paul Pogba victime de "tentatives d'extorsion"

VIDÉO - "Sept à Huit" : la mère de Paul Pogba se livre sur l'affaire qui déchire ses deux fils

Maëlane Loaëc | Interview "Sept à Huit" Audrey Crespo-Mara
Publié le 20 novembre 2022 à 20h05, mis à jour le 21 novembre 2022 à 9h46
JT Perso

Source : TF1 Info

La mère de Paul Pogba s'est confiée à Audrey Crespo-Mara ce dimanche dans "Sept à Huit".
Yoe Moriba revient dans cette interview sur les menaces subies par le footballeur et défend son aîné Mathias.
Retrouvez ici le replay de cette interview.

L'affaire a eu l'effet d'une bombe. Pourtant, elle l'assure, la fratrie Pogba ne volera jamais en éclats, qu'importe l'épreuve. Tourmentée mais déterminée, la mère de Paul Pogba s’est livrée ce dimanche pour la première fois à la télévision sur le dossier judiciaire qui déchire sa famille. Après s’être longtemps tue, Yeo Moriba a livré sa version à Audrey Crespo-Mara dans "Sept à Huit" (interview à retrouver en intégralité dans la vidéo en tête de cet article), à l'occasion de la publication de son autobiographie Et à la fin, on gagne (Fayard), parue la semaine dernière, dans laquelle elle évoque ces sinistres péripéties. 

Ce même jour, le Mondial de football s'est ouvert au Qatar, mais avec un grand absent : son fils Paul Pogba, blessé, et également fragilisé par une affaire de chantage, qui le poursuit depuis des mois et qui a mené son frère aîné Mathias à être placé en détention provisoire pour "extorsion de fonds" en bande organisée. "Il commence à se remettre petit à petit, physiquement et psychologiquement", confie sa mère, depuis chez elle, face aux caméras du magazine de TF1. 

Paul et Mathias, "deux victimes"

"Mathias n’est pas comme ça, ce n’est pas le fils que je connais. Il était menacé, je peux le jurer"

Yeo Moriba, mère de Paul et Mathias Pogba

À partir du mois d'août, Mathias publie des vidéos pleines de rancœur, dans lesquelles il menace de faire des révélations explosives sur son frère cadet. Pour Yeo Moriba, son fils agissait sous le joug des racketteurs. "Mathias n’est pas comme ça, ce n’est pas le fils que je connais. Il était menacé, je peux le jurer", lance-t-elle. Elle assure par ailleurs que ses deux fils n'étaient "pas fâchés" l'un envers l'autre avant cela, et que tous deux ont été manipulés, l'un pour faire pression sur son frère, l'autre pour se taire sur les menaces. "Pour moi, ce sont deux victimes", ajoute-t-elle, appelant à rendre justice à "l'un comme l'autre".

Quant aux accusations portées par Mathias, qui a notamment affirmé que son frère avait payé un marabout pour jeter un sort à une autre star des Bleus, Kilian Mbappé, elle réfute tout en bloc. "Ce sont des racontars. Et puis le marabout a dû mal travailler, puisque cette personne a toujours été au top", ironise-t-elle. 

"C'est vraiment une fratrie soudée"

Entre Mathias, son frère jumeau Florentin, tous deux également footballeurs professionnels, et leur cadet Paul, il n'y a jamais eu de "jalousie", appuie encore Yeo Moriba, qui fut elle-même capitaine de l'équipe féminine nationale de Guinée, son pays natal. "C'est vraiment une fratrie soudée", sourit-elle, un immense portrait des trois frères derrière elle, contre le mur. "Ma famille restera toujours ma famille, quoi qu’il arrive", confiait lui-même l'international à "Sept à Huit" en juin dernier

Quant au banditisme, aucun des trois n'y a goûté, assure leur mère : "je me suis sacrifiée, (...) je me suis battue pour ça", témoigne cette femme de 52 ans, qui a multiplié les petits boulots pour élever seule ses enfants. Désormais, la carrière prestigieuse et la fortune de son fils Paul Pogba ont bien sûr permis d'adoucir son train de vie, mais sa sécurité a parfois été menacée. Ces dernières semaines, depuis l'éclatement de l'affaire, son fils a demandé à ce qu'elle soit encore plus protégée. 

Lire aussi

Quant au sort de Mathias, toujours derrière les barreaux, il tourmente beaucoup Yeo Moriba, qui a demandé à lui rendre visite, sans obtenir encore l'autorisation. En attendant le fin mot de l'affaire, elle dit tout de même "aller bien" car elle en est convaincue, le clan Pogba "se reformera, bien sûr" : "Le clan sera là. Et même si un jour je ne suis plus là, les frères seront ensemble main dans la main", fait-elle le pari.


Maëlane Loaëc | Interview "Sept à Huit" Audrey Crespo-Mara

Tout
TF1 Info